Skip to content
SEFPO Pensions et prestations

Le SEFPO encourage OMERS à reporter un vote crucial

OMERS logo
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Au nom des milliers de membres du SEFPO qui souscrivent au Régime de retraite des employés municipaux de l’Ontario (OMERS), le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a écrit une lettre aux dirigeants du régime de retraite, les pressant de reporter un vote crucial sur l’avenir du régime.

« Le SEFPO vous demande formellement de reporter ce vote à un moment où la pandémie de la COVID-19 est maîtrisée », a écrit M. Thomas. « De nombreux membres du SEFPO qui travaillent aux premières lignes de cette pandémie cotisent au régime OMERS. Ils risquent leur vie pour nous garder en santé et n’ont pas le temps d’essayer de comprendre les changements proposés. »

 « Vu l’importance des changements proposés dans le régime, il est de la plus haute importance que tous les membres du régime OMERS disposent du temps nécessaire pour participer à la discussion concernant leur régime de retraite. »

Voici le texte intégral de la lettre (traduite de l’anglais) :

Le 30 mars 2020

Michael Rolland, PDG, Société de promotion d’OMERS,
et Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS
900-100, rue Adelaide ouest
Toronto (Ontario)   M5H 0E2

Mesdames et Messieurs,

Nous accusons réception de votre courriel informant les promoteurs que le vote sur les changements envisagés aura lieu tel que prévu en juin 2020, et nous vous en remercions. Le SEFPO n’est pas d’accord avec votre décision de procéder au vote dans les délais énoncés. Au vu de la crise de la COVID-19, je vous demande respectueusement de reconsidérer votre position.

Vu l’importance des changements proposés dans le régime, il est de la plus haute importance que tous les membres du régime OMERS disposent du temps nécessaire pour participer à la discussion concernant leur régime de retraite.

Tandis que nous apprécions votre intention d’informer les membres du régime au moyen de votre site Web, ce n’est pas à quoi un engagement actif des membres devrait ressembler. De nombreux membres du SEFPO qui travaillent aux premières lignes de cette pandémie cotisent au régime OMERS. Ils risquent leur vie pour nous garder en santé et n’ont pas le temps de chercher à comprendre les changements proposés.

Nous représentons des membres qui sont exposés à des risques élevés, tels que les techniciens ambulanciers et le personnel de soutien dans les hôpitaux. Beaucoup d’autres membres d’OMERS offrent des services d’urgence, aux premières lignes. Nous vivons actuellement dans un contexte à risque élevé, à stress élevé et à anxiété élevée. Les gens craignent pour leur santé, leur sécurité personnelle et le bien-être des personnes à leur charge et des êtres qui leur sont chers. Leurs finances les préoccupent et ils se demandent comment ils vont payer leurs factures et faire leurs emplettes.

Vous défendez votre décision en disant qu’il est important, prudent et conforme à la promesse du régime de poursuivre l’examen du régime. Le SEFPO n’est pas d’accord. L’examen du régime est un élément important du travail du Conseil de la Société de promotion. Toutefois, l’impact de cette pandémie sur les marchés et sur les placements du régime demeure inconnu. Les régimes de retraite sont financés dans une perspective à long terme. Apporter des changements maintenant, fondés sur de l’information qui ne tient pas compte de l’impact global de la pandémie, n’est pas une mesure responsable.

Le site Web mis à jour n’inclut pas les exemples fournis dans le forum des promoteurs. L’information disponible actuellement est bien moins nombreuse que l’information qui avait été partagée auparavant. Compte tenu de l’importance de ce processus particulier, il est décevant de voir une réduction de l’information disponible.

Vous avez l’obligation de faire en sorte que les membres soient bien informés et engagés dans ce processus. Poursuivre sur votre lancée actuelle est irresponsable et n’est pas conforme à votre promesse; il faut être borné et indifférent face à l’aptitude des membres du régime à se concentrer sur les changements proposés en cette période de crise.

Le SEFPO vous demande formellement de reporter ce vote à un moment où la pandémie de la COVID-19 est maîtrisée. Il est impératif que les membres aient une période complète de quatre mois pendant laquelle ils peuvent s’engager activement dans le processus et puissent porter entièrement leur attention sur la compréhension de la portée des changements proposés.

Nous comprenons qu’OMERS s’efforce de fournir un soutien continu à nos membres et à tous les participants du régime pendant cette crise de la COVID-19. Nous savons également, et nous le comprenons, qu’OMERS veut veiller à la stabilité financière de ce régime et de ses placements durant cette période sans précédent. En conséquence, nous demandons à OMERS de poursuivre leur travail sur ces priorités et de revisiter le vote à un moment où tous les membres peuvent participer pleinement et s’instruire sur les répercussions potentielles des changements proposés.

Dans l’attente d’une réponse respectueusement réclamée au plus vite, nous vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs, nos salutations distinguées.

Warren (Smokey) Thomas
Président
Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario