Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Le SEFPO demande à la LCBO de retourner à ses heures d'ouverture normales

Dans un article du Toronto Sun publié aujourd’hui, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a déclaré qu’il n’y avait aucune raison, autre que la gourmandise et le désir de privatisation des entreprises, que les magasins de la LCBO restent fermés le lundi.

Depuis le début de la pandémie, les ventes ont augmenté et la marge de profits de la LCBO est plus élevée que si ses magasins étaient restés ouverts sept jours sur sept, selon l’article.

Le SEFPO représente les travailleurs de la LCBO en Ontario, qui ont vu leurs salaires diminuer en raison du nombre réduit d’heures de travail.

« La situation contribue aussi à faire avancer la privatisation vu que les comptoirs express et les détaillants privés sont ouverts le lundi », ajoutait M. Thomas « Les profits publics tombent directement dans les poches de détaillants privés. »

Lire l’article ici