Skip to content
organizing_opseu_french_banner.jpg

Le SEFPO souhaite la bienvenue à d’autres nouveaux membres d'Aide juridique Ontario

Adhérer au SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Nous sommes fiers de souhaiter la bienvenue aux nouveaux membres du SEFPO d’Aide juridique Ontario (AJO) du district de Hamilton/Kitchener, qui comprend le personnel de neuf bureaux du district différents. En votant massivement en faveur de leur adhésion au SEFPO, ces travailleurs se joignent aux plus de 300 membres d’AJO qui sont déjà membres du syndicat, à l’instar des nombreux autres travailleurs de tout l’Ontario qui ont déjà rejoint le SEFPO.

Quand les travailleurs d’AJO du district de Hamilton/Kitchener ont vu les avantages obtenus par leurs collègues d’autres bureaux d’AJO qui sont syndiqués au SEFPO, ils se sont renseignés afin d’en savoir plus sur la manière d’adhérer au syndicat.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, est convaincu que les menaces que pose Doug Ford constituent une autre raison pour laquelle les travailleurs adhèrent en nombre au syndicat.

« Tous les travailleurs du secteur public de l’Ontario qui ne sont pas syndiqués doivent est conscients du fait qu’ils sont vulnérables face à la politique de la terre brûlée qui est mise en place par Ford », a déclaré le président Thomas.  « Communiquez avec le SEFPO et faites le même choix judicieux que les centaines d’employés des bureaux d’Aide juridique Ontario. »

Le SEFPO a déjà obtenu des avantages significatifs pour les travailleurs d’Aide juridique Ontario, y compris des augmentations salariales annuelles de six pour cent d’ici 2022. Les travailleurs d’Aide juridique Ontario qui sont membres du SEFPO bénéficient en outre d’un régime d’assurance-collective bien plus avantageux que leurs collègues non-syndiqués.  « Sans l’appui d’un syndicat, il est tout simplement impossible d’acquérir de tel avantages dans l’Ontario de Ford », a conclu Warren (Smokey) Thomas. « Dans le climat politique et économique actuel, tous les travailleurs doivent s’unir afin de faire entendre leur voix et protéger leurs droits. »