Skip to content
dev_services_opseu_french_banner.jpg

Les travailleurs de Community Living Huntsville et membres du SEFPO demandent des investissements dans les services

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les membres de la section locale 380 du SEFPO de Community Living Huntsville (CLH) se réuniront le 17 décembre 2011 au centre commercial Huntsville Place étant donné que le délai de grève approche.

Activité : Piquetage d’information
Lieu : Centre commercial Huntsville Place, Huntsville ON.
Date : 17 décembre 2011
Heure : 10 h 00 à 16 h 00

Le 22 décembre à 00 h 01, le personnel de CLH pourrait se retrouver en grève si l’employeur refuse de négocier un contrat de travail équitable. La liste des priorités financières du CHL et du ministère est incomplète, a indiqué Trudi Belrose, présidente de l’équipe de négociation de la section locale 380. Ils estiment qu’ils ont assez d’argent pour financer des projets de construction, des consultants chèrement payés, et un nouvel adjoint en ressources humaines, mais pas pour les employés qui procurent des soins de première ligne aux personnes aux prises avec un handicap. »

« L’argent existe bel et bien, a ajouté Trudi Belrose, mais les priorités du ministère sont incohérentes. Le jour du Souvenir, cette année, 98 pour cent des membres du groupe parlementaire libéral ont obtenu une reclassification et une hausse de salaire variant entre 16 000 $ et 49 000 $. Ils trouvent 179 $ par jour pour garder les gens en prison, mais seulement 57 $ par jour pour défrayer le coût des services dont ont besoin les personnes handicapées. »

« En juin 2010, lors de la cérémonie d’inauguration de la Stone School house de 1,6 million de dollars, un investissement financé à parts égales entre Community Living Huntsville et les gouvernements provincial et fédéral, Tony Clement a déclaré : « Non seulement l’agrandissement de la Stone School house contribue à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et de leurs familles, mais également à créer des emplois dans le secteur de la construction, à l’instar des projets d’infrastructure que notre gouvernement a mis en œuvre d’un bout à l’autre du Nord de l’Ontario. » Cependant, il est regrettable que l’employeur décourage les personnes handicapées à utiliser les toutes nouvelles installations, comme la salle ultramoderne de relaxation et de stimulation sensorielle, qui a été construite l’année dernière et qui reste fermée, ainsi qu’en éliminant des postes de première ligne au CLH.

« Nous sommes très heureux d’avoir le soutien des personnes que nous servons, de leurs familles et de la communauté, de conclure Trudy Belrose. Nous leur demandons de continuer à nous soutenir et de participer à notre piquetage d’information, le 17 décembre prochain, afin de nous aider à obtenir des services de développement de qualité »

Les employés des services de développement du Community Living Huntsville procurent des services de soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle, afin de les aider à vivre, à apprendre et à travailler dans la communauté.