Skip to content

Retour à l'essentiel pour les jeunes travailleurs membres du SEFPO

Smokey Thomas speaking from behind a podium
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Comité provincial des jeunes travailleurs du SEFPO (CPJT) a été fier d’accueillir plus de 150 personnes de tous les coins de la province à sa Conférence des jeunes travailleurs, laquelle a eu lieu, cette année, du 10 au 12 août 2018. La plupart des participants étaient là pour la première fois. 20180810_193145_resized_1.jpg

Sur le thème, « Retour à l’essentiel : Guide de survie des jeunes travailleurs », la conférence avait pour principal objectif d’engager les jeunes travailleurs à participer au travail important de leur syndicat. Au moyen d’ateliers pratiques, d’activités interactives et de conférenciers intéressants, la conférence a permis aux jeunes travailleurs d’en apprendre plus sur leurs droits, les défis à relever et les stratégies à leur disposition. C’était aussi l’occasion pour les jeunes travailleurs du SEFPO de se familiariser les uns avec les autres à titre de futurs militants et dirigeants du syndicat.

pyc-6.jpg 
 
Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, et le premier vice-président/trésorier, Eduardo (Eddy) Almeida, ont tous deux prononcé quelques mots de bienvenue inspirants. Ils ont réaffirmé l’engagement soutenu du syndicat à l’égard des jeunes travailleurs, reconnaissant le rôle essentiel qu’ils jouent dans l’avenir du SEFPO et du mouvement syndical. Le président Thomas a mis l’accent sur le fait que les jeunes travailleurs ont déjà abattu une large quantité de travail. Certains d’entre eux sont actuellement leaders au SEFPO, tels que présidents de section locale et organisateurs communautaires. Il a encouragé les jeunes travailleurs à continuer de parler ouvertement et de mettre les décideurs au défi de respecter leurs droits :
 
« Les jeunes travailleurs sont largement influencés par les décisions qui sont prises à la table de négociation. Lorsqu’on négocie un contrat, il doit être négocié pour TOUS les travailleurs », a fait remarquer M. Thomas sous les applaudissements retentissants des participants.
 
Monsieur Almeida a ajouté ce qui suit : « Votre participation à cette conférence souligne le fait très important que tout ce que nous faisons à titre de syndicalistes s’insère dans la grande lutte de tous les travailleurs en Ontario, au Canada et dans le monde. »

speakers.jpg

La conférence a accueilli un groupe dynamique de jeunes conférenciers entreprenants axés sur la communauté.
 
« Organiser pour gagner » était le thème de la soirée, vendredi. John Coady, président de la section locale 726, a participé au débat et partagé des stratégies de lutte contre la privatisation. Vishwaa Ramakrishnan, étudiant militant et organisateur, a parlé des défis qu’il a dû relever dans ses efforts d’organisation au sein du secteur privé. Navi Ajula est organisatrice communautaire auprès du Workers’ Action Centre (WAC) et participe à la campagne de lutte pour 15 $ et justice. Elle a parlé de préservation des gains obtenus à l’adoption du projet de loi 148, l’an dernier. Megan Carter, présidente de la section locale 557, a partagé son expérience dans le cadre de l’organisation de quelque 20 000 membres du personnel de soutien à temps partiel des collèges.

img_4737.jpg

Kwesi Johnson, conférencier principal cette année, est éducateur, travailleur social, organisateur communautaire, entrepreneur social et militant primé. Monsieur Johnson a demandé aux jeunes d’aujourd’hui de reconnaître leur propre potentiel à titre de catalyseurs de changement au sein de leurs communautés. Les participants ont été inspirés de rehausser leur propre potentiel de leadership au SEFPO et de continuer de mettre en œuvre la planification de la relève pour le Comité provincial des jeunes travailleurs.
 
Dimanche matin, on a accueilli Mike Stroh et Michelle Gibson, de Starts With Me, une organisation participant au mouvement en faveur des soins de santé mentale post-institutionnels. Ils ont parlé de l’importance de parler ouvertement des défis associés à la santé mentale.

groupactivity.jpg

En plus des personnes invitées, les ateliers de la conférence ont fourni aux participants une approche pratique face aux problèmes au travail, tout en exploitant les nombreuses ressources du SEFPO.
 
La Conférence des jeunes travailleurs du SEFPO a coïncidé avec la Journée internationale de la jeunesse (JIJ) de l’Organisation des Nations Unies, qui est commémorée le 12 août chaque année. En réponse au thème de la JIJ 2018, « Des espaces sûrs pour les jeunes » (Safe Spaces for Youth), le SEFPO et le CPJT avaient créé un espace où les jeunes travailleurs ont pu se réunir, s’engager dans des activités, participer au processus de prise de décisions et, par-dessus tout, s’exprimer librement!

pycreception_resized_1.jpg
 
Le CPJT tient à remercier les nombreux défenseurs du SEFPO et les conférenciers invités, qui ont su démontrer leur engagement envers les droits des jeunes travailleurs en participant à cet événement. Il tient aussi à remercier sincèrement les membres du Conseil exécutif du SEFPO pour leur leadership et leur soutien constant visant à faire en sorte que de plus en plus de jeunes travailleurs soient engagés et impliqués dans les activités du syndicat. Enfin, il remercie tout le personnel du SEFPO, dont l’engagement, le dévouement et le travail acharné ont permis d’assurer le succès de cette conférence.