Skip to content

Les éducateurs membres du SEFPO s’attaquent de front au défi de la COVID-19

Le 8 septembre, à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, nous saluons et remercions tous nos membres, à tous les niveaux du système d’éducation publique de la province, pour leurs efforts héroïques visant à donner aux élèves la meilleure éducation possible dans des circonstances très difficiles.

Quelque 7 000 membres du SEFPO des conseils scolaires, notamment des aide-enseignants, travailleurs auprès des enfants et des jeunes, travailleurs de soutien en autisme, éducateurs de la petite enfance, professeurs de langue pour les nouveaux arrivants au Canada, etc., dont les rangs ont récemment été renforcés par quelque 4 000 travailleurs de soutien à l’éducation de Peel, dans la nouvelle section locale 2100 du SEFPO, ont aidé à jeter les bases de l’alphabétisation.

Nous savons qu’un excellent soutien est la clé d’un excellent apprentissage. Lorsque les éducateurs jouissent de conditions propices à l’enseignement et à l’apprentissage, les étudiants sont plus à même de réussir.

Lorsque la COVID-19 a frappé la province, on a demandé à nos membres des conseils scolaires, des CAAT et des universités de faciliter l’apprentissage à distance de millions d’étudiants. Aujourd’hui, ils relèvent un nouveau défi, celui d’aider les étudiants à s’adapter à un nouveau milieu d’apprentissage.

Connaissant le dévouement et les compétences créatives de nos membres, nous savons qu’ils sauront relever le défi, voire même excéder ce qui est nécessaire. Mais si l’Ontario veut réussir dans un monde postpandémique, le gouvernement doit écouter nos membres et leur donner les ressources dont ils ont besoin. Il est clair qu’en ce moment crucial, nous devons travailler en collaboration et ne pas trop compter ses sous.

Nous sommes également convaincus que si le gouvernement et les employeurs écoutent les préoccupations des travailleurs de première ligne de l’éducation et des responsables de la santé publique, nous pourrons réduire de manière significative les risques liés à la COVID-19 et veiller à ce que nos écoles soient aussi sécuritaires que possible.

Tandis que les éducateurs et les étudiants se préparent à retourner en classe, que ce soit en personne ou virtuellement, nous souhaitons à tout le monde un retour à l’école sans danger et une année scolaire remplie de succès.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO