Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Smokey Thomas, président du SEFPO, exige une enquête sur les liens du gouvernement Wynne avec l'industrie de la privatisation

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

TORONTO – Warren (Smokey) Thomas, président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, demande la tenue d'une enquête publique sur la relation entre le gouvernement Kathleen Wynne et l'industrie de la privatisation en Ontario.

« Quand la vérificatrice générale de l'Ontario dit que les libéraux ont gaspillé 8 milliards de dollars sur les partenariats publics-privés, je ne peux m'empêcher de me demander qui colporte les P3 au gouvernement et qui les approuve en son sein », a déclaré Thomas. « En termes de dollars, c'est le plus gros scandale de l'histoire de l'Ontario. Nous devons à tout prix aller au fond des choses. »

Bonnie Lysyk, vérificatrice générale de l'Ontario, a déclaré hier que les libéraux avaient dépensé 8 milliards de dollars de plus qu'il n'en aurait coûté avec le modèle traditionnel d'approvisionnement public pour financer les projets d'infrastructure privatisés. Infrastructure Ontario affirme que cette différence est liée à l’évaluation du risque de dépassement des coûts, mais Lysyk a dit que « … il n'y avait pas de données empiriques appuyant les principales hypothèses retenues par Infrastructure Ontario pour attribuer des coûts à des risques précis ».

« Tandis que Kathleen Wynne affirme que son gouvernement est le plus transparent à date, il a fallu la vérificatrice générale de l'Ontario pour mettre à jour l'énorme gaspillage dû aux P3 et à la privatisation, avec des avocats, des comptables et des agents du secteur privé qui empochent les deniers publics à la pelle alors que nos précieux services publics manquent cruellement de fonds. », a ajouté Thomas. « Il m'est évident que l'industrie de la privatisation a une influence profonde sur la politique du gouvernement et sur les projets de Wynne pour la province et ses services. »

« Si elle est le moindrement sérieuse, elle se dépêchera d'exiger une enquête publique sur la perte de ces 8 milliards de dollars », a encore dit Thomas. « Il va sans dire que le gouvernement devrait geler tous les P3 en cours en attendant que le public sache comment, pourquoi et qui les approuve », a-t-il recommandé.

– 30 –

Pour plus d'information : Warren (Smokey) Thomas (613) 329-1931