Skip to content

La Owen Sound Family Health Organization doit se mettre à négocier de façon responsable, dit le président Thomas

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, est sidéré par la campagne de diffamation méchante et potentiellement contraire à l’éthique lancée par les médecins de la Owen Sound Family Health Organization contre leurs employés en grève.

M. Thomas s’est dit consterné de constater que les médecins aient pu se permettre de livrer les renseignements médicaux personnels d’un travailleur de remplacement aux médias.

« Le gouvernement de l’Ontario et les organismes de réglementation juridique et médicale devraient demander des comptes à cet employeur et à sa bande d’avocats grassement payés. »

« Livrer les renseignements médicaux d’une personne aux médias dans le cadre d’une campagne de diffamation contre nos membres piquetant légalement et de façon responsable est un coup bas. À ces médecins, je dis, prenez l’argent que vous dépensez sur vos avocats de Toronto et revenez à la table avec une offre équitable. »

Les membres du SEFPO qui travaillent à la clinique de santé sont en grève depuis le 22 mai. Les quelque 30 infirmières, commises de bureau et membres du personnel de l’entretien partie de la section locale 276 demandent simplement à être payés et traités de la même façon que les personnes qui font un travail similaire dans d’autres cliniques de santé communautaires.

Ce qui se passe à la FPO est un peu comme ce qui se passe au Centre de santé Port Arthur, où des membres d’Unifor travaillent. Dans ses négociations avec les médecins, qui demandent une augmentation de 15  % de leurs honoraires, le gouvernement de l’Ontario devrait prendre conscience de ces deux conflits de travail, a dit M. Thomas.

« Nous avons deux groupes de travailleurs de première ligne et de soutien qui demandent de modestes augmentations de salaire et des médecins déjà bien payés qui demandent d’être encore mieux payés », a encore dit M. Thomas. « J’espère que le gouvernement Ford rappellera à ces médecins que les gens « ordinaires » méritent aussi de gagner leur vie. »

Les membres d’Unifor envisagent de se joindre aux grévistes du SEFPO à Owen Sound pour un rassemblement de solidarité, prévu pour le mercredi 11 juillet. Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO, sera le conférencier vedette.

« Les médecins de la Family Health Organization peuvent s’accompagner d’autant d’avocats de Toronto qu’ils veulent, mais ils ne parviendront pas à briser nos membres à Owen Sound », a déclaré M. Almeida.

Pour plus d’information : Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO : 289-439-2135