Skip to content
news_opseu_french_banner.jpg

Les membres de Pace Independent Living ratifient un contrat avec des augmentations salariales et aucune concession

SEFPO Professionnels des soin de sante communautaires
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Les quelque 60 membres du SEFPO qui fournissent des services de soutien aux adultes handicapés à Pace Independent Living ont voté en faveur d’un contrat de trois ans comportant d’importants gains, dont une augmentation salariale et une augmentation de la cotisation de l’employeur au régime de retraite.

« C’est un excellent contrat », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Il est plein de toutes sortes d’améliorations que ces membres consciencieux méritent de recevoir. »

« Je suis tout particulièrement heureux que les membres n’aient pas eu à accepter de concessions pour obtenir tous ces gains. On a vraiment bien négocié. Ça nous montre une fois de plus que le SEFPO peut gagner lorsqu’on se bat ensemble. »

La nouvelle convention collective de trois ans offerte aux travailleurs de Pace Independent Living, membres de la section locale 593 du SEFPO, inclut :

  • Des augmentations salariales dans les deuxième et troisième années
  • Un paiement forfaitaire de 500 $ pour les travailleurs à temps plein et de 300 $ pour les travailleurs à temps partiel
  • Une augmentation de la cotisation de l’employeur au REÉR/régime de retraite, de deux pour cent à trois pour cent dans la troisième année
  • Le congé de deuil prolongé de un à trois jours pour les employés à temps partiel
  • Une journée payée supplémentaire pour les travailleurs à temps partiel
  • Une semaine de vacances supplémentaire pour les employés à temps plein, après 15 ans (20 ans auparavant)
  • Des améliorations au niveau de la santé et de la sécurité, l’anti-discrimination et des pauses
  • L’employeur paie la totalité des prestations liées aux verres correcteurs; il payait 50 pour cent avant ça
  • Absolument aucune concession

« Nous sommes extrêmement fiers du travail que nous faisons à fournir des ressources et du soutien aux adultes qui vivent avec une invalidité », a déclaré Estrella Rafael Ingram, présidente de la section locale 593 du SEFPO et président de son comité de négociation. « Nous savons que notre travail est précieux et nous nous sommes engagés à négocier un contrat qui reconnaisse ce fait en prévoyant des augmentations salariales équitables. »

« Ce contrat est bon pour nos membres et il est bon pour les enfants et les familles qui dépendent d’eux. »