Skip to content
les travailleurs de la sante!

Une prime liée à la pandémie pour tous les travailleurs de la santé de première ligne

Obtenez la reconnaissance que vous méritez.

Le gouvernement Ford accorde une prime liée à la pandémie aux milliers de professionnels de première ligne qui luttent contre la COVID-19 en Ontario. De façon irréfléchie, plusieurs milliers d’autres travailleurs qui mettent également leur vie en péril pour dispenser des services de santé essentiels ont cependant été exclus de ce processus.

Envoyez un message au premier ministre Ford, aux ministres Christine Elliott et Merrilee Fullerton pour leur demander d’inclure tous les travailleurs de première ligne.

Remarque : Le lien ci-dessous ouvrira le programme de courrier électronique qui est associé à votre navigateur. Si vous utilisez un programme de courrier électronique Web ou si vous n’avez pas un programme de courrier électronique associé à votre navigateur, veuillez utiliser le texte du courriel affiché ci-dessous.

Envoyer votre courriel au premier ministre Ford, à la ministre Elliot et à la ministre Fullerton

Veuillez vous assurer d’inclure vos nom et adresse postale dans votre courriel.  Nous vous recommandons d’envoyer votre lettre à partir de votre compte de courriel personnel, pas avec l’ordinateur de votre travail.

Texte du courriel

Monsieur le premier ministre Ford, Madame la ministre Elliot et Madame la ministre Fullerton,

En tant que travailleur(se) de la santé de première ligne, qui se donne sans compter pour procurer quotidiennement des soins de classe mondiale en pleine crise de COVID-19, je trouve frustrant et décevant que votre gouvernement ait exclu ma profession de la liste des professions admissibles à la prime liée à la pandémie.

Les milliers de professionnels comme moi, qui font un travail essentiel et dangereux pour sauver des vies durant la plus grave crise sanitaire que notre province ait jamais connue, méritent respect et reconnaissance. Nous jouons un rôle essentiel dans le système de santé et nous mettons notre vie en jeu, jour après jour, en contact direct et prolongé avec des patients positifs et présumés positifs, pour vaincre ce virus et garder les Ontariens en santé.

Dans une période où tant de vies dépendent de nos bons soins et de notre bonne santé, nous méritons d’être reconnus.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le premier ministre Ford, Madame la ministre Elliot et Madame la ministre Fullerton, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 [Votre nom]
 [Votre profession]
 [Votre lieu de travail]
 [Votre adresse courriel]