Skip to content
news_opseu_french_banner.jpg

Grève du personnel de ParaMed Home Health Care dans le comté de Renfrew

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

OTTAWA – Le personnel professionnel et de soutien qui fournit des services de soins à domicile à plus de 1 200 personnes fragiles et âgées dans le comté de Renfrew sont en grève depuis ce matin.

ParaMed Home Health Care na pas semblé intéressé à éviter une grève au sein de son personnel de 140 employés dans le comté de Renfrew, refusant de négocier avant ce vendredi – soit quatre jours après le début de l'action collective.

« Cet employeur est tout à fait irresponsable », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario, un syndicat de 130 000 membres. « Il s'intéresse davantage à ses profits qu'au bien-être de ces personnes âgées vulnérables. »

Le personnel professionnel et de soutien est frustré par l'intention de l'employeur de geler les salaires pendant cinq ans. Les travailleurs n'ont reçu aucune augmentation salariale depuis près de quatre ans déjà. La convention collective des membres de la section locale 492 du SEFPO a expiré en janvier 2013, soit il y a 21 mois.

ParaMed a également insisté pour modifier la zone géographique des affectations, faisant que les préposés aux soins à domicile doivent se déplacer beaucoup plus loin, sans compensation supplémentaire à leur kilométrage. Les préposés aux services de soutien à la personne ont reçu une augmentation de seulement un cent le kilomètre en cinq ans.  Le taux de 42 cents le kilomètre est censé couvrir les frais d'utilisation de l'automobile et le temps de déplacement. Les infirmières de ParaMed n'ont pas vu leur taux kilométrique augmenter depuis cinq ans, malgré une hausse record du prix de l'essence cet été.

« Bon nombre de ces employés n'ont même plus les moyens de travailler », a souligné Thomas.

La grève pourrait nuire même aux patients qui ne reçoivent pas de services de ParaMed. Le CASC de Champlain demande aux autres organismes d'accorder la priorité aux patients de ParaMed qui présentent une affection aiguë. Cela pourrait résulter en temps d'attente plus longs pour accéder aux soins dans ces organismes et pour les patients à l'extérieur du comté de Renfrew.

Alors que le salaire de départ chez ParaMed est de 12,88 $ l'heure, il paraîtrait que le PDG d'Extendicare, l'entreprise mère, aurait empoché 1,1 million de dollars en 2012.

Pour plus d'information, communiquez avec Nelson Ross Laguna au 1-800-268-7376, poste 5445, ou au 613-324-4174.