Communiqués bannière

Les préposés aux soins à domicile de Parry Sound s’opposent aux compressions sur les soins aux patients

Parry Sound – Selon le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, les patients qui reçoivent des soins à domicile à Parry Sound et dans la région pourraient bientôt faire face à des compressions sur les soins si l'organisme Infirmières de l'Ordre de Victoria (VON) va de l'avant avec ses plans visant à modifier les conditions de travail des préposés aux services de soutien à la personne (PSSP).

« Le VON demande aux PSSP de modifier leur convention collective de façon telle qu’ils ne passeraient plus autant de temps auprès de leurs patients », a déclaré Kim Ainslie, déléguée syndicale à la section locale 320 du SEFPO. « Les préposés aux soins refusent toute modification qui pourrait léser les personnes de qui nous prenons soin. »

Le mois dernier, le VON a menacé de se soustraire aux engagements de son contrat avec la province si les PSSP n’acceptaient pas de rouvrir leur convention collective pour inclure le temps de consignation des notes et de déplacement dans chacune de leurs visites à domicile. Le VON a dit au syndicat que ses fonds allaient être réduits et qu’il ne serait plus en mesure de fonctionner si le gouvernement met en œuvre les nouveaux taux standardisés pour les soins à domicile. Le contrat expire le 1er avril 2016. Toutefois, le syndicat a appris que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée n’avait pas encore pris de décision sur les taux standardisés.

Les PSSP s’opposent fermement aux compressions sur les soins.

« Les PSSP passent actuellement tout le temps de leur visite avec les patients », a déclaré Madame Ainslie. « C’est simple, modifier la convention collective pour prendre du temps sur les visites se traduit par une compression sur les soins. »

« Nous avons organisé une campagne de sensibilisation et visant à faire en sorte que les soins à domicile ne soient pas compromis. Nous voulons que tous les gens à Parry Sound et dans la région sachent ce qui se passe. »

En décembre dernier, le ministre de la Santé, Eric Hoskins, a publié un document de discussion intitulé Priorité aux patients : Une proposition pour renforcer les soins de santé axés sur les patients en Ontario. Son objectif était d’améliorer les soins à domicile dans la province.

« Ce que le VON essaie de faire à Parry Sound est contraire à l’objectif de donner la priorité aux patients », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Nous demandons au ministre d’envoyer un message clair au VON de Parry Sound pour lui dire que toute mesure qui nuit aux patients ne sera pas tolérée. »

Pour plus d'information : Kim Ainslie, 705-774-4076