Le Sefpo dans les nouvelles

Le Globe and Mail nous dit que payer le sang coûte trop cher

Le PDG de la Société canadienne du sang a dit qu'il n'excluait pas la possibilité de payer ses donneurs de plasma canadiens. Le SEFPO s'oppose férocement à l'idée. Le Globe and Mail aussi.

Cliquez ici pour lire l'éditorial du 27 avril 2016.