Skip to content
organizing_opseu_french_banner.jpg

Les travailleurs de l'aide juridique de Peel York votent à l'unanimité en faveur de leur adhésion au SEFPO

Agences communautaires, Secteur cinq
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Tous les employés d’Aide juridique Ontario (AJO) du bureau de district de Peel York ont voté en faveur de leur adhésion au SEFPO.

« Je ne suis pas du tout étonné par cette unanimité », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Nos nouveaux membres font exactement le même travail que les autres employés des autres bureaux d’aide juridique dans la province, alors pourquoi ne devraient-ils pas recevoir le même salaire et les mêmes avantages? »

« À présent qu’ils sont membres du SEFPO, ils disposeront d’une voix forte à la table de négociation et nous ferons en sorte que leur message soit clairement entendu », a ajouté le président Thomas.

Les travailleurs d’Aide juridique Ontario (AJO) du bureau de district de Peel York ne sont que les derniers d’une longue liste à se joindre au SEFPO. Durant la dernière année, les travailleurs du bureau de district du centre (avec des bureaux à Barrie, Peterborough, et Oshawa), du bureau de district du nord de Toronto (avec quatre bureaux à Scarborough) et du bureau de district d’Essex-Lambton-Kent (avec des bureaux à Sarnia, Windsor et Chatham) se sont également joints aux 155 000 membres du syndicat.

Le SEFPO représente désormais quelque 300 membres à Aide juridique Ontario qui travaillent dans les services de soutien juridique, des technologies de l’information et des finances, ainsi que des employés de première ligne qui procurent de l’aide juridique aux personnes dans le besoin.

« L’union fait la force et je suis heureux de voir que le nombre de travailleurs d’Aide juridique Ontario qui se joignent au SEFPO ne cesse de croître », a déclaré Eduardo (Eddy) Almeida, le vice-président/trésorier du SEFPO. « La solidarité des 155 000 membres du SEFPO leur donnera plus de force à la table de négociation, puis ils contribueront, eux aussi, à renforcer le SEFPO.

Selon Kareen Marshall, la présidente de la Division des agences communautaires du SEFPO, leur adhésion au SEFPO aidera non seulement les travailleurs de l’aide juridique, mais également les personnes auxquelles ils procurent des services.

« Les travailleurs de l’aide juridique de toute la province ont à cœur leur travail », a conclu Kareen Marshall. « Leur permettre d’avoir véritablement leur mot à dire dans leur milieu de travail, c’est aussi leur permettre de procurer des services de meilleure qualité aux personnes, aux familles et aux collectivités. »