Skip to content
opseu_blood-services_copy_fr.jpg

InfoSPO : Le SEFPO en appelle de la décision rendue dans le dossier de l'équité salariale

Salaire egal
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La loi sur l'équité salariale de l’Ontario est un texte législatif proactif sur les droits de la personne. L’équité salariale est une norme minimale qui exige des employeurs qu’ils corrigent toute discrimination sexuelle systémique au niveau de leurs pratiques de rémunération. Pour assurer la mise en conformité, les emplois à prédominance féminine doivent être comparés aux emplois à prédominance masculine afin de faire en sorte que le travail d’égale valeur soit rémunéré également.

La Commission de l'équité salariale de l'Ontario dirige un programme de « surveillance » à cet égard. La Commission sélectionne aléatoirement des employeurs en Ontario avec au moins 10 employés afin de vérifier s’ils se conforment à la Loi sur l'équité salariale. En 2016, Santé publique Ontario (SPO) avait été sélectionné et jugé en contravention de la Loi.

Le SEFPO estime qu’en sa qualité d’agent de négociation légal, il devrait participer au processus de comparaison. Le SEFPO travaille avec ses membres pour élire un comité d’équité salariale dans les sections locales et/ou les secteurs. 

Toutefois, l’agent de révision de la Commission a rendu une ordonnance il y a huit mois pour nous exclure du processus. La Commission a ordonné SPO de conduire une évaluation unilatérale de votre travail. 

Le SEFPO estime que c’est injuste. Nous estimons que la Commission de l'équité salariale a fait erreur et qu’elle aurait dû ordonner que votre employeur travaille avec le SEFPO et ses membres pour réaliser l’équité salariale.

Le 4 août 2016, le SEFPO a remis à SPO un avis officiel de négociation de l’équité salariale. Nous leur demandions de faire ce qui s’impose et de nous rencontrer. L’employeur n’a pas pris contact avec le SEFPO pour négocier.  L’employeur a agi unilatéralement pour mettre en place un plan d'équité salariale, sans l’apport du syndicat.

Le 3 novembre, l’employeur a versé les rajustements au titre de l’équité salariale aux personnes aux classifications qu’il estimait être lésées. Nous estimons que l’analyse de l’équité salariale de l’employeur est erronée. Nous estimons également que l’employeur a vraisemblablement omis des emplois féminins se méritant un rajustement au titre de l’équité salariale.

Le jour suivant, le 4 novembre, le SEFPO déposait un appel auprès du Tribunal de l'équité salariale. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Comité patronal-syndical central pour traverser les prochaines étapes du processus d’appel au titre de l’équité salariale.

Merci Ellen Goslin!

Nous tenons à remercier Ellen Goslin, présidente de notre équipe de négociation, pour son travail acharné et son dévouement au fil des ans, et nous lui souhaitons nos meilleurs vœux pour sa retraite. Elle l’a bien méritée! Shah Nawaz, ancienne vice-présidente, assume désormais la présidence de l’équipe.

Chacun et chacune d’entre nous au sein du Comité patronal-syndical central souhaitons à tous les membres de SPO une année 2017 remplie de bonne santé et de prospérité!

Solidairement,

Shah Nawaz, présidente, shahnawaz.l@gmail.com
Brenda Boyle, brendaandkevinboyle@gmail.com
Clay McKibbon, cmckibbon@tbaytel.net
Robert Thomas, elpresidente113@hotmail.ca
Andrew Ruszczak, négociateur du SEFPO, aruszczak@opseu.org