Skip to content

Le président Thomas accueille avec plaisir l’annonce de nouveaux fonds affectés aux soins de longue durée OPSEU/SEFPO

Toronto – Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO, accueille avec satisfaction la nouvelle que le secteur des soins de longue durée de l’Ontario bénéficiera d’une injection massive de fonds, et déclare que le gouvernement de l’Ontario avance dans la bonne direction en renforçant les capacités du secteur public plutôt que privé.

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il investirait 933 millions de dollars dans 80 nouveaux projets de soins de longue durée, dans le but de respecter son engagement d’ajouter 30 000 nouveaux espaces de soins de longue durée sur une période de dix ans, disant que ces projets ajouteront 7 510 espaces nouveaux, avec 63 pour cent d’entre eux fournis par le secteur à but non lucratif et les municipalités.

« Après des années de pression, enfin un gouvernement qui nous écoute vraiment; c’est une excellente nouvelle », a déclaré M. Thomas. « Il a réalisé que pour réparer le secteur des soins de longue durée dans le long terme, il faut renforcer nos capacités publiques. »

«  Nous avons vu les dégâts que le secteur des soins de longue durée privé a fait pendant la pandémie », a ajouté M. Thomas. « Il est temps de faire mieux. Le changement ne se fera pas d’un jour à l’autre, mais nous allons dans la bonne direction. Enfin. »

En plus d’ajouter de nouveaux espaces, le gouvernement envisage d’améliorer des milliers d’espaces existants dans le but de réduire les listes d’attente. Le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, dit qu’après un an de COVID-19, les soins aux résidents doivent être la priorité absolue.

« Ce sont les résidents des établissements de soins de longue durée qui ont souffert le plus pendant cette période difficile », a déclaré M. Almeida. « Ils méritent les soins de la plus haute qualité possible et cela signifie des installations financées et gérées par l’État; davantage d’inspecteurs et un minimum de quatre heures de soins directs par résident, par jour. »

« Il faudra une vision audacieuse et un investissement important, mais nos proches en valent la peine », a déclaré M. Almeida. « Nous sommes ravis de voir ce gouvernement aller dans la bonne direction et donner à notre système de soins de longue durée l’attention nécessaire dont il a grandement besoin. »

À la lumière de la pandémie de COVID-19, le président Thomas a soutenu qu’avec plus d’espace, on parviendra à mieux contrôler les infections et à améliorer la prévention, puisque les résidents ne seront plus aussi à l’étroit.

« Ces fonds permettront de sauver des vies », a ajouté M. Thomas. « Ils permettront aussi d’alléger les pressions sur nos hôpitaux et sur l’ensemble de notre système de soins de santé. C’est le premier gouvernement depuis des dizaines d’années qui prenne des mesures importantes pour les soins de longue durée, et cela montre bien que le premier ministre Ford comprend la situation. »