Skip to content
news_press_releases_french.jpg

La plateforme électorale du SEFPO inclut l’interdiction des privatisations, un financement stable des soins de santé et la gratuité des frais de scolarité

Vision - OPSEU Vote Better Platform
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – À l’occasion de la télétribune interactive de mardi soir qui a attiré plus de 10 000 participants de partout dans la province, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a dévoilé la plateforme électorale de son syndicat, intitulée Votez mieux. Elle contient plusieurs mesures, notamment :

  • Un moratoire sur les nouvelles privatisations et les partenariats public-privé (ou les P3)
  • Des augmentations de financement des soins de santé annuelles, garanties et liées au taux d’inflation des soins de santé.
  • La gratuité des frais de scolarité et une dotation en personnel suffisante dans les écoles, les collèges et les universités financés par les fonds publics.

« Mettre fin aux privatisations et aux P3 libérera des milliards de dollars que nous pouvons investir dans les personnes et dans notre avenir », a déclaré le président Thomas.

« Nous pouvons réduire les longs temps d’attente dans les soins de santé. Nous pouvons faire en sorte que tout le monde ait accès à une éducation de qualité. Nous pouvons protéger les plus vulnérables. Nous pouvons donner un nouvel élan à nos collectivités rurales et du Nord, pour ne citer que ces mesures. »

Lors de la télétribune, le président Thomas était accompagné de l’ancien député fédéral Andrew Cash et d’Adrienne Batra, la rédactrice en chef du Toronto Sun. Tout au long de la soirée, ils ont débattu avec passion de plusieurs enjeux liés aux privatisations, mais tous les trois ont convenu que privatiser la LCBO serait téméraire.

« Je ne pense pas que la LCBO sera privatisée dans un proche avenir car personne, Doug Ford y compris, ne veut déclencher un conflit ouvert avec vous, point final », a déclaré madame Batra.

Mais monsieur Cash a suggéré que Doug Ford pourrait néanmoins être tenté. « Chaque gouvernement provincial du centre-droit a envisagé de vendre la LCBO », a-t-il dit. « C’est un service public majeur et extrêmement rentable et ils se disent  “qu’ils pourraient peut-être faire une bonne affaire en le vendant au secteur privé?” »

Le président Thomas a ajouté que l’objectif de la plateforme Votez mieux est de faire en sorte que tous les électeurs disposent de toutes les informations dont ils ont besoin pour ne pas élire des politiciens qui appuient la privatisation.

Élaborée avec la participation des membres du SEFPO qui travaillent dans un large éventail de secteurs sur tout le territoire ontarien, la plateforme couvre huit grandes catégories : l’économie, l’emploi, les soins de santé, l’éducation, les collectivités rurales et du Nord, la société, l’environnement et la fonction publique de l’Ontario. Chacune d’entre elles contient des propositions concrètes qui aideront à améliorer la vie des Ontariens et Ontariennes.

« Le SEFPO n’est pas un parti politique et je ne brigue pas les suffrages. Mais en tant que syndicat qui représentent 155 000 travailleuses et travailleurs de première ligne du secteur public, nous connaissons assez bien le système pour faire des propositions qui contribueront à assurer la santé, la sécurité et la prospérité dans nos collectivités », a déclaré le président Thomas. « Nous savons ce qui fonctionne. Nous savons ce qui ne fonctionne pas. Et nous savons comment améliorer les choses.

« Cette plateforme a pour objectif d’encourager les gens à réfléchir aux meilleures façons de bâtir un meilleur Ontario au moment de mettre leur bulletin de vote dans l’urne le jour des élections provinciales. »

Le président Thomas a ajouté que l’Ontario peut facilement se permettre d’investir davantage dans les personnes. Il a indiqué que le gouvernement provincial dépense actuellement moins dans les services publics que toute autre province malgré le fait que son produit intérieur brut est plus élevé que jamais.

« La vérité est simple : nous pouvons nous permettre de faire mieux. Nous avons juste besoin de voter mieux. »

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, 613-329-1931

Votez mieux, la plateforme électorale du SEFPO est disponible à www.sefpo.org/votezmieux