Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les professionnels de la santé qui travaillent pour un organisme de santé privatisé à St. Thomas sont ‘sous-payés et surchargés de travail’

SEFPO Professionnels des soin de sante communautaires
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

St Thomas – Le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO) exhorte la PDG d'un organisme de soins médicaux privé du sud-ouest de l'Ontario à faire preuve d'un minimum d’équité et de décence à l’endroit des employés qui dispensent les soins de santé à St. Thomas.

« Il s’agit de l'une des situations les plus injustes que j'aie jamais connue », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Au bout du compte, ce sont les résidents de St. Thomas qui paient le prix parce que les professionnels des soins de santé sur lesquels ils comptent sont sous-payés et surchargés de travail. »

« Il est temps que les résidents de cette communauté et les professionnels de la santé qui leur procurent les soins soient traités équitablement et respectueusement. »

La section locale 152 représente 22 professionnels de la santé qui travaillent pour Closing the Gap à St. Thomas. Parmi eux, il y a notamment une diététiste, une travailleuse sociale, une orthophoniste, des physiothérapeutes et des ergothérapeutes. Leur contrat de travail a expiré depuis le 31 mars 2017 et une conciliation est prévue pour le 2 mai.

Même s’ils procurent les mêmes services que les professionnels de la santé de Closing the Gap à d'autres endroits de la province, les professionnels de la santé de St. Thomas reçoivent un salaire et des avantages sociaux jusqu'à 30 pour cent moins élevés, ce qui oblige nombre d'entre eux à travailler de longues heures pour gagner l'argent dont ils ont besoin pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.

« Il s’agit d’un autre exemple qui montre que la privatisation fait passer les profits avant les gens et la reddition de comptes aux oubliettes », a conclu le président Thomas. « Il est temps que Closing the Gap commence à traiter l'ensemble de ses professionnels de la santé, et toutes les personnes qui dépendent d'eux, avec décence et transparence ».

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931