Skip to content
news_announcements_french.jpg

Protéger les enfants et leurs droits

Group of five children arm-in-arm smiling into the camera.
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les deux prochaines journées sont consacrées au bien-être futur de nos enfants. Aujourd’hui, le 19 novembre, c’est la Journée mondiale pour la prévention des abus et de la violence envers les enfants.

La Journée mondiale pour la prévention des abus et de la violence envers les enfants a été lancée en 2000 par la Fondation Sommet Mondial des Femmes (FSMF) en Suisse et une coalition de groupes internationaux qui se consacrent à défendre les intérêts des femmes et des enfants.

Il est difficile de croire que des personnes puissent s’en prendre à un enfant, mais cela arrive, hélas, beaucoup trop souvent. Et ces personnes sont très souvent celles qui sont censées les protéger – leurs parents.

Qu’ils aient été victimes de négligence, de violence physique, sexuelle ou psychologique, ces enfants souffriront toute leur vie d’un traumatisme qui risque de les conduire à devenir eux-mêmes des agresseurs plus tard. 

On marque la Journée mondiale pour la prévention des abus et de la violence envers les enfants la veille de la Journée mondiale de l’enfance.  Depuis 1954, on célèbre la Journée mondiale de l’enfance chaque 20 novembre afin de souligner le fait que les enfants ont droit d’avoir accès aux soins de santé et à l’éducation et d’être protégés contre la violence et la discrimination.

Le premier ministre Doug Ford a malheureusement fait des coupes profondes et des changements dévastateurs dans l’éducation en Ontario, le Programme ontarien des services en matière d’autisme et les programmes pour les jeunes à risque. Son gouvernement a également supprimé le bureau de l’intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes, ce qui signifie que les enfants les plus vulnérables de la province ont perdu le bureau indépendant qui luttait pour défendre leurs droits.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, affichez votre soutien en faveur des droits des enfants en portant du bleu et en exigeant que le gouvernement Ford revienne sur ses coupes et investisse dans les enfants. Et faisons tous chaque jour notre part pour défendre les enfants et les protéger de la violence et des mauvais traitements.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président

Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier