Communiqués bannière

Les coroners de la province choisissent l’OPSEU/SEFPO pour les représenter

Toronto – Les coroners de l’Ontario ont voté massivement pour approuver l’union de leurs forces avec celles de l’OPSEU/SEFPO en espérant une reconnaissance rapide de la part de la province.

L’Ontario Coroners Association (OCA) n’est pas en mesure de négocier de bonnes conditions de travail pour ses membres depuis un certain temps. À la fin de l’année dernière, ils ont voté à 95 pour cent en faveur d’un accord de coopération avec l’OPSEU/SEFPO.

L’OPSEU/SEFPO a demandé au gouvernement d’accepter que le syndicat puisse représenter les centaines de coroners de première ligne et le président Warren (Smokey) Thomas espère que la province répondra rapidement et favorablement à sa demande.

« Nous nous réjouissons du fait qu’un autre groupe de professionnels de première ligne estiment que l’OPSEU/SEFPO est le meilleur choix pour lutter pour de meilleures conditions de travail », a déclaré le président Thomas. « Les coroners procurent un service public vital et nous espérons que le gouvernement provincial reconnaîtra leur droit de choisir l’OPSEU/SEFPO. »

La Dre Jeannie Walton, présidente de l’OCA, estime que l’OPSEU/SEFPO est le meilleur choix pour préserver le système d’investigation médico-légale et faire en sorte qu’il ne soit jamais compromis.

« Nous effectuons un travail très spécialisé, et non pas des tâches qui peuvent être accomplies par le premier venu », a déclaré la Dre Walton. « L’OPSEU/SEFPO comprend l’importance de l’expertise de première ligne et nous croyons qu’il peut faire valoir notre savoir-faire dans les cercles du pouvoir. »

Le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, qui est un agent correctionnel, dit que l’OPSEU/SEFPO est le bon endroit pour les coroners.

« Nous représentons des membres de divers secteurs qui effectuent un travail complémentaire à celui des coroners », a déclaré Eddy Almeida. « Il est logique que l’OPSEU/SEFPO soit leur agent négociateur car nous comprenons déjà les questions fondamentales qui préoccupent les coroners et nous savons comment présenter leur argument à leur employeur et au gouvernement. »

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931; opseucommunications@opseu.org; Dre Jeannie Walton, Dr.WaltonOCAPresident@gmail.com

Related News