Communiqués bannière

Les travailleurs des services publics tiennent un rassemblement à Queen’s Park alors que les députés retournent en session

TORONTO – Warren (Smokey) Thomas, président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario, sera rejoint par les dirigeants des principaux syndicats du secteur public de l'Ontario dans le cadre d'un rassemblement qui aura lieu à Queen's Park pour exiger du gouvernement libéral qu'il négocie un contrat équitable pour les 35 000 employés de ses ministères.

Date : le mardi 17 février 2015
Heure : de 7 h à 9 h
Endroit : Queen's Park, pelouse sud, Toronto

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, a déclaré que, chaque jour en Ontario, les travailleurs des services publics s'efforcent de fournir les services essentiels dont dépendent chaque Ontarien et chaque Ontarienne, en dépit d'un environnement dans lequel les ressources s'amenuisent, les effectifs s'amincissent et les charges de travail s'alourdissent.

« La première ministre Kathleen Wynne est déterminée à continuer de passer la tronçonneuse dans les emplois et les services publics, tandis qu'elle gaspille des milliards de dollars en contrats privés », a déclaré Thomas. « Nous demandons aux gens de l'Ontario », « Que pourriez-vous faire avec 8,2? », pour faire allusion aux 8,2 milliards de dollars du contribuable (un chiffre qui ne cesse de grossir) que ce gouvernement a inutilement jeté par les fenêtres. »

Thomas a dit qu'on avait déjà démontré que les travailleurs du secteur public font le travail mieux, plus économiquement et plus équitablement que les entrepreneurs privés. » « Ces milliards de dollars sont bel et bien perdus », a ajouté Thomas. « Imaginez juste ce que 8,2 milliards de dollars auraient pu faire pour améliorer les services publics en Ontario. Au lieu de ça, ces milliards font la doublure des poches des dirigeants de compagnies privées spécialement choisies par le gouvernement libéral. »

Thomas a dit que le gouvernement devrait se mettre à négocier une convention collective juste et équitable, qui permettrait vraiment d'économiser les dollars du contribuable et qui soutiendrait le travail du secteur public fait par des travailleurs du secteur public. « Notre convention collective est la seule chose qui protège les services publics dans cette province », a encore dit Thomas. «  Nous avons un plan en cinq points qui permettrait d'assurer la transparence et le contrôle public des contrats privés du secteur public. Mais le gouvernement refuse même de l'envisager. »

Le SEFPO représente tous les employés de première ligne des ministères qui travaillent directement pour le gouvernement de l'Ontario. Leur convention collective courante a expiré le 31 décembre 2014.

– 30 –

Parmi les orateurs invités au rassemblement, notons Dave Bulmer, président, L'Association des employés et employées gestionnaires, administratifs et professionnels de la Couronne de l'Ontario (AEGAPCO); Fred Hahn, président, Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Ontario; Linda Haslam-Stroud, présidente, Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario (AIIO); Ping Wu, président, Ingénieurs professionnels du gouvernement de l'Ontario (IPGO); et John Cartwright, président, Conseil du travail de la région de Toronto et York.

 

Connexe : Négociations 2014 de la FPO – Page d'index

Pour plus d'information :

Warren (Smokey) Thomas : 416-443-8888
Don Ford, Communications SEFPO : 416-443-8888