Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Manifestation des employés de la fonction publique à la soirée-bénéfice des libéraux à 1550 $ le couvert

TORONTO – Les membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario se rassembleront au Palais des congrès du Toronto métropolitain pour demander au gouvernement libéral de cesser de gaspiller l'argent des contribuables en privatisant et sous-traitant leur travail.

Date : le mercredi 11 mars 2015 
Heure : de 17 h à 20 h

Endroit : Palais des congrès du Toronto métropolitain, bâtiment sud, 222, av. Bremner, Toronto

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, a déclaré que tout en sabrant dans le financement de nombreux services publics essentiels, les libéraux de Kathleen Wynne gaspillent des milliards de dollars dans des contrats avec le secteur privé et dilapident des milliards supplémentaires en réductions d'impôts sur les sociétés.

« Après des années d'austérité, la première ministre Kathleen Wynne demande à nouveau aux employés de la fonction publique d'accepter des gels de salaires, des réductions et des concessions », a déclaré Thomas. « Elle demande cela tout en invitant ses riches amis de la rue Bay à exprimer leur gratitude à une soirée-bénéfice à 1550 $ le couvert. En réalité, l'argent qu'elle leur a donné en réduisant l'impôt sur les grandes sociétés retourne directement dans la caisse libérale. »

Myles Magner, vice-président de la Région 5 du SEFPO (Région de Toronto), a déclaré qu'il est temps que les Ontariens et Ontariennes exigent  transparence et reddition de comptes sur la façon dont leur argent est dépensé.

« Selon des rapports, le gouvernement Wynne a gaspillé ou dépensé plus de 8,2 milliards de dollars dans des contrats et sociétés privés », a déclaré Magner. « Imaginez ce que l'Ontario pourrait faire avec tout cet argent. Il est prouvé que les travailleurs du secteur public procurent de meilleurs services, pour moins cher et de manière plus équitable que le secteur privé. Si Wynne souhaite vraiment économiser les deniers publics et offrir des services de qualité, elle doit commencer par mettre fin aux privatisations et à la sous-traitance. »

Le SEFPO représente 135 000 employés de la fonction publique à travers l'Ontario. Plus de 35 000 employés de première ligne des ministères qui travaillent directement pour le gouvernement de l'Ontario sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2014.

– 30 –