pwc_opseu_french_banner.jpg

Le CPF marque la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurs du sexe

OPSEU / SEFPO flag
Facebook
Twitter
Email

Chaque année le 17 décembre, les travailleuses du sexe, leurs défenseurs, amis, familles et alliés célèbrent la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurs du sexe. La journée attire l'attention sur les crimes inspirés par la haine qui sont commis contre les travailleurs du sexe dans le monde entier. Elle vise à éliminer les stigmates sociaux et la discrimination qui contribuent à la violence contre les travailleuses du sexe.

Le parapluie rouge est le symbole internationalement reconnu de la solidarité qui unit les travailleuses du sexe et de leur résistance.

Aujourd’hui, le Comité provincial des femmes (CPF) du SEFPO demande au premier ministre Justin Trudeau, à la ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould et au gouvernement libéral d’abroger le projet de loi C-36, incorrectement nommé la Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation.

Cette loi avait été adoptée par le gouvernement conservateur précédent. Son adoption faisait suite à l’invalidation, le 20 décembre 2014, par la Cour suprême, des trois dispositions clés du Code criminel, dans la célèbre affaire Bedford c. Canada.

Le CPF demande également au gouvernement fédéral de dépénaliser le travail du sexe afin de préserver la sécurité et la dignité de tous les professionnels du sexe et de reconnaître que l'application de ce projet de loi vise de manière disproportionnée les Noirs, les Autochtones, les migrants, les femmes trans et les professionnels du sexe exerçant dans la rue.

Veuillez télécharger un exemple de lettre (en anglais) à envoyer à la ministre de la Justice, Madame Wilson-Raybould, pour lui demander de décriminaliser le travail du sexe.

Solidaire des travailleuses et travailleurs du sexe, le CPF demande ce qui suit :

  • L’abrogation du Projet de loi C-36 et dépénalisation totale du travail du sexe au Canada
  • La mise en place de droits légaux et droits du travail pour les professionnels du sexe
  • La non-application provinciale et municipale du Projet de loi C-36
  • La déstigmatisation du travail du sexe
  • La reconnaissance de la dignité et de la valeur des professionnels du sexe

Le CPF vous invite également à célébrer la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurs du sexe en assistant aux événements organisés dans votre région :

SWAN Kitchener « die-in » en reconnaissance de la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurs du sexe
Le jeudi 17 décembre, de 12 h 45 à 13 h 30
Place Carl Zehr, 200, rue King ouest, Kitchener

À 13 h précises, devant l’Hôtel de ville de Kitchener, les manifestants tomberont à terre, comme morts, en guise de souvenir de ceux et celles qui nous ont été enlevés. Nous espérons que cette interruption des activités piétonnes normales saura retenir l’attention des passants et les encouragera à se renseigner davantage.

SWAN est un groupe féministe intersectoriel. En tant que tel, nous aimerions inviter TOUS les membres des trois villes à se joindre à nous et à soutenir l’activité sur la place.

Pour plus d’information sur la façon de participer, écrivez ici.

Maggie’s Toronto célèbre la force et la résilience des travailleurs du sexe
Le jeudi 17 décembre, 19 h 30 (ouverture des portes), 20 h (la réception commence)
Salle des métallos, 25, rue Cecil, Toronto

Performances, conférenciers, super tombola et danse, commençant vers 22 h. Les profits serviront à soutenir les activités promouvant la justice pour les travailleuses du sexe.

Guelph : Le groupe SWAG se tiendra près du kiosque des parapluies rouges avec biscuits et information
Le jeudi 17 décembre à 11 h
Place St-George, 83, rue Wyndham nord, Guelph

Dans l'esprit du souvenir et de la solidarité, le Sex Workers’ Action Group – Guelph Wellington se tiendra près du kiosque des parapluies rouges, prêt à distribuer des biscuits et à partager de l’information avec la communauté.

Nous invitons également les gens à allumer une bougie à la mémoire de ceux et celles qu’ils ont perdus et des personnes touchées par la violence envers les travailleurs du sexe.

Ottawa POWER : Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurs du sexe
Le jeudi 17 décembre, à 18 h
Monument des droits de l’homme, rue Elgin, Ottawa

Thunder Bay : Veillée du SEFPO parapluie rouge
Le jeudi 17 décembre, de 18 h 30 à 19 h 30
420, rue George, Thunder Bay

Nous nous rencontrerons à la Shelter House, à Thunder Bay, allumeront des bougies et ouvriront nos parapluies. Nous marcherons tranquillement jusqu’à la rue Simpson, tout en écoutant de la musique.

Après deux pâtés de maisons, nous retournerons vers l’entrée du parc de la rivière Kam. Une fois à l’entrée du parc, nous nous mettrons en cercle, chanterons la chanson « In the Arms of an Angel » et demanderons aux participants s’ils ont quelque chose à dire. Des rafraîchissements seront servis aux participants.