Skip to content
1400-200_300dpi-indigneous_circle_fr.jpg

Un pow-wow à Queen's Park pour faire de la Journée nationale des Autochtones un jour férié

OPSEU Indigenous Circle Logo
Facebook
Twitter
Email

Des chefs de file autochtones et des activistes tiendront un pow-wow sur la pelouse de Queen's Park, le 21 septembre, de 12 h à 17 h.

C'est le jour où le député provincial Michael Mantha espère déposer son projet de loi d'intérêt privé visant à faire de la Journée internationale des Autochtones, le 21 juin, un jour férié. Le Cercle des Autochtones du SEFPO a réuni des chefs de file et des activistes le 17 août dernier pour planifier le pow-wow.

« C’est le bon moment pour le faire », a déclaré Linda Broer, membre du Cercle des Autochtones du SEFPO, présidente de la campagne du 21 juin et responsable de l’organisation de l’événement. « Au lieu de tenir une manifestation syndicale traditionnelle, nous avons choisi d’organiser un pow-wow, le meilleur moyen, selon nous, de mettre en avant ce projet de loi et de célébrer les cultures et les traditions qui sont au cœur même de ce projet de loi. » Ce pow-wow fait suite à la journée de lobbying qui avait été organisée notre campagne le 9 mai dernier.

« Il s’agira d’un jour férié qui permettra à toute la population de l’Ontario de découvrir et de célébrer la richesse des cultures et des traditions des Premières Nations, des Métis et des Inuits », a ajouté pour sa part Michael Mantha, qui est porte-parole du NPD (Relations avec les Autochtones et Réconciliation).

R. Stacey Laforme, chef de Première Nation des Mississaugas de New Credit, a déclaré que sa communauté « se réjouit de collaborer avec le SEFPO sur cette importante initiative en faveur de la réconciliation ».

Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, demande à la première ministre Kathleen Wynne et à tous les députés d’appuyer le projet de loi de Michael Mantha.

« La réconciliation n'est pas une question partisane, a-t-il conclu, c'est une nécessité nationale ». « J'aimerais que chaque député provincial vienne sur la pelouse de Queen's Park pour soutenir ce projet de loi, puis qu’il l'appuie une deuxième à la chambre de l'Assemblée législative. »