Communiqués bannière

Rehab Express/Closing the Gap signe une nouvelle entente

St-Thomas – Les professionnels de la santé travaillant pour Rehab Express/Closing the Gap Healthcare à St-Thomas ont conclu un accord de dernière minute avec l’employeur pour une nouvelle convention collective. Les travailleurs, membres de la section locale 152 du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), devaient être en position légale de grève ou de lockout dès minuit une le 22 juin.

« C’est une excellente nouvelle pour toutes les parties concernées : les travailleurs, l’agence et, par-dessus tout, les personnes à St-Thomas qui dépendent des excellents services que fournissent ces professionnels qualifiés », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Il a fallu du temps à l’employeur pour se raviser, mais éventuellement, il a compris que les membres de la section locale 152 étaient sérieux en ce qui concernait l’équité et la clarté. »

Les travailleurs étaient sans contrat depuis le 31 mars 2017. Ces professionnels incluent une diététiste, une travailleuse sociale, une orthophoniste et un certain nombre de physiothérapeutes et ergothérapeutes. Les salaires représentaient la principale pomme de discorde. Les professionnels de la santé de Closing the Gap reçoivent jusqu’à 30 pour cent de moins en salaires et avantages sociaux que les autres professionnels de la santé en Ontario qui font le même travail.

L’accord de principe inclut une augmentation salariale de 6,7 pour cent, à compter du 1er avril 2018. L’entente comprend également un processus visant à gérer les problèmes courants, tels que la charge de travail, le statut d’emploi, les vacances et les jours fériés.

Selon Dawn Wilson, membre de l’équipe de négociation, les membres seront particulièrement heureux de l’inclusion d’un processus dans l’accord de principe. « Après notre rencontre avec l’employeur, il aura 60 jours pour attribuer une valeur monétaire à une journée de paie dans le contexte des vacances et des jours fériés. Pour le moment, vu que nous sommes payés à la visite, aucun taux salarial n’a encore été établi.

Un vote de ratification est prévu pour le 25 juin à 17 h. Les détails complets de l’entente seront alors dévoilés.

« Je suis extrêmement fier de ces membres », a déclaré M. Thomas. « Cette section locale n’est pas grande et je sais que ça n’a pas été facile.  Mais nous y sommes arrivés et, ensemble, nous avons montré à l’employeur que des conditions de travail de deuxième choix ne conviennent pas pour des professionnels de premier ordre. »

« Je tiens à remercier et à féliciter les excellents membres de l’équipe de négociation et le personnel dévoué du SEFPO », a-t-il ajouté. « Ils étaient déterminés à obtenir une entente équitable pour ces membres si solidaires. Je me réjouis de recevoir les résultats du vote de ratification. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931