Skip to content
news_notices_french.jpg

Le scrutin de représentation du personnel scolaire non-syndiqué des collèges commence aujourd'hui

2017-10-vote_opseu-feature-french-b.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Des milliers de membres du personnel scolaire engagés à temps partiel et pour une période limitée dans les 24 collèges publics de l’Ontario commencent à voter aujourd'hui dans le cadre du scrutin de représentation pour choisir le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO) comme leur agent négociateur. Le scrutin, qui se déroule sous la supervision de la Commission des relations de travail de l'Ontario, se poursuit jusqu'au 13 octobre.

« Il s’agit d’un scrutin historique à un moment critique », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « En vertu du projet de loi 148, la Loi de 2017 pour l'équité en milieu de travail et de meilleurs emplois, de profonds changements sont à venir pour les travailleurs contractuels dans tout l'Ontario. En votant pour se joindre au SEFPO, les membres du personnel scolaire engagés à temps partiel et pour une période limitée se donneront une voix à la table de négociation au moment même où les collèges devront instaurer le principe « à travail égal, salaire égal » et d'autres changements pour se conformer à la loi. »

« Pour les membres du personnel scolaire engagés à temps partiel et pour une période limitée, le moment est venu de s'informer sur le scrutin et d’aller voter. Ils ont l’incroyable opportunité de se joindre à un syndicat qui a été à l'avant-garde de la lutte pour l'équité pour les travailleurs contractuels. »

Les membres du personnel scolaire contractuels qui enseignent six heures ou moins par semaine ou plus de 12 heures par semaine avec un contrat de courte durée sont admissibles à voter. Les membres du personnel scolaire contractuels qui enseignent de sept à 12 heures par semaine sont déjà membres du SEFPO et de la même unité de négociation que les professeurs, les instructeurs, les conseillers et les bibliothécaires à temps plein.

« Les membres du personnel scolaire contractuels et non-syndiqués enseignent des cours à crédit et sans crédit avec des salaires et des conditions de travail qui sont bien en dessous des normes négociées dont bénéficient leurs collègues syndiqués », a indiqué RM Kennedy, président de la Division du personnel scolaire des collèges du SEFPO. « En fait, les membres du personnel scolaire engagés à temps partiel et pour une période limitée effectuent une énorme quantité de travail pour laquelle ils ne sont même pas payés. »

« Reconnaître leur contribution ne peut qu’être bon pour nos étudiants et pour la qualité générale de l'éducation qu'ils reçoivent. »

Toutes les informations sur le vote sont disponibles à personnelcontractuel.ca.

– 30 –

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931; RM Kennedy, 416-346-8382