Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Algonquin quitte le sol saoudien (Inside Higher Ed)

2015-03_fr_eiqe_website_featured_image.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Jack Wilson, vice‑président de la section locale 415 du SEFPO et professeur au Collège Algonquin, a critiqué ouvertement l’établissement d’un campus satellite en Arabie saoudite. Dans cet article, le professeur Wilson expose habilement la réalité des choses derrière la décision du collège d’ouvrir, puis de fermer, son campus saoudien.

Le collège ontarien quitte l’Arabie saoudite en citant des raisons financières, mais d’autres, citant des motifs liés aux droits de la personne, mettent en doute la décision initiale du collège de s’installer en Arabie saoudite.

Lire l’article sur Inside Higher Ed.

Connexe : Le SEFPO dans les nouvelles