Traitement de la toxicomanie et services familiaux Rideauwood – Mise à jour sur les négociations

Division de la sante mentale du SEFPO
Facebook
Twitter
Email

Notre employeur promet de traiter les gens et les collectivités que nous desservons avec « compassion et respect ». Mais comment est-ce possible lorsque ce même employeur refuse d’agir de la sorte avec ses propres employés? Nous sommes aux premières lignes de la crise des opiacés. Ne méritons-nous pas, nous aussi, compassion et respect?

Votre équipe de négociation s'acharne depuis un an et demi à essayer de négocier un premier contrat équitable en toute bonne foi. Tout ce que nous voulons, c'est une convention collective qui nous donne ce dont nous avons besoin, c.-à-d., sécurité, stabilité et équité, pour fournir les soins et traitements les meilleurs qui soient. 

La dernière chose que nous voulons est d’avoir à arrêter de fournir les soins et traitements sur lesquels nos clients dépendent. Et pourtant, c'est exactement le chemin sur lequel se dirige notre directrice générale Marion Wright. 

Mercredi 17 janvier dernier, votre équipe de négociation a participé à une réunion de conciliation avec Madame Wright et son conseiller juridique. Malgré l’aide d’un conciliateur professionnel, Madame Wright et son conseiller juridique ont refusé tout compromis sur les questions clés suivantes :

  • Ancienneté pour les mises à pied
  • Notre droit d'être représentés dans les différends concernant les prestations assurées
  • Salaires équitables

Votre équipe de négociation est convaincue que nous pouvons parvenir à un accord équitable à la table et reste déterminée à le faire avant une grève ou un lock-out. Mais vu l’attitude laxiste de l’employeur pendant la conciliation, nous avons été obligés de déposer un rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation auprès du ministère du Travail.

Ce rapport a déclenché le compte à rebours vers une grève ou un lock-out aussi tôt que le vendredi 9 février prochain.

Des milliers de personnes dépendent du traitement et des soins que nous prodiguons, mais nous ne pouvons les fournir sans des conditions de travail décentes. 

Et c’est ce que notre vote de grève de 84 % dit si clairement : nous nous engageons à faire le nécessaire pour protéger les services que nous fournissons.

Nos communautés et les gens que nous servons nous soutiennent. En étant solidaires et en partageant notre histoire avec le public, nous arriverons à obtenir les conditions de travail que nous et nos clients méritent.

Appuyez votre équipe de négociation!

Vous pouvez soutenir votre équipe de négociation en continuant de porter vos macarons avec le logo du SEFPO, en portant du bleu et en discutant ouvertement des enjeux avec vos collègues et les membres du public.

Séance d’information lundi 29 janvier, 11 h 30 à 13 h 30

Pour réaliser notre objectif d’une convention collective équitable, nous avons besoin de vous!

Pour en savoir plus, venez à notre séance d’information le lundi 29 janvier entre 11 h 30 et 13 h 30, à West Park Lanes, 1205, rue Welllington. 

Nous discuterons de nos stratégies pour montrer à Marion Wright et au Conseil d'administration que nous sommes unis et ne reculerons devant rien.

Votre équipe de négociation :

Wendy Brown : wendee123@hotmail.com
Vanessa Robinson : vrobinson22@hotmail.com, 613 513 8403
Joseph Zacconi : josephzacconi@hotmail.com 

Téléchargez ce bulletin