Rassemblements de solidarité samedi pour les travailleurs de l'éducation du SCFP

Workers with OPSEU/SEFPO flag supporting education workers at the office of Charmaine Williams in Brampton.
Facebook
Twitter
Email

Nous avons tous forcé Doug Ford à abroger sa Loi antisyndicale, le projet de loi 28, en ralliant à travers la province les travailleurs de l’éducation du SCFP et nos propres travailleurs des conseils scolaires du secteur 3 de l’OPSEU/SEFPO. Mais le combat n’était pas terminé à l’époque et ce n’est pas terminé aujourd’hui.

Les travailleurs des conseils scolaires du SCFP ont besoin de notre participation à leurs rassemblements ce samedi 19 novembre.

Cliquez ici pour obtenir la liste des lieux de rassemblement de la province.

Samedi, la présidente de l’OPSEU/SEFPO, JP Hornick, prendra la parole lors du rassemblement de solidarité à Toronto sur la place Yonge-Dundas à 11 h.

Le SCFP a annoncé que la date limite de déclenchement d’une grève est le lundi 21 novembre. Ils travaillent d’arrache-pied à la table de négociation pour obtenir le financement et les niveaux de dotation appropriés pour les services qu’ils fournissent aux élèves. Ils ont besoin de notre aide pour convaincre le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, d’accepter un accord équitable pour éviter une grève.

Pourquoi nous sommes aux cotés des travailleurs des conseils scolaires

Informez-vous davantage en apprenant des travailleurs des conseils scolaires de l’OPSEU/SEFPO l’impact nuisible qu’ont le sous-financement et la sous-dotation de nos écoles sur les élèves, le personnel et les communautés. Il ne s’agit pas seulement de la lutte du CUPE ou de la lutte de l’OPSEU/SEFPO. C’est la lutte de tout le monde.

 

Related News