Skip to content
SEFPO Coalition des traveailleurs racialises

Disons non au décret anti-musulmans

Workers of Colour Caucus OPSEU - Caucus des gens de couleur SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, le Caucus des gens de couleur encourage les membres à poser un geste pour combattre le racisme et l'islamophobie et dire non au décret anti-musulmans.

On a donné le nom d’« islamophobie » à une nouvelle forme de racisme qui sévit au Canada. Il s’agit d’un ensemble de préjugés, stéréotypes et actes d’hostilité à l’endroit des personnes musulmanes ou des adeptes de l’Islam en général. En plus de motiver des actes d’intolérance et de profilage racial, l’islamophobie mène à considérer, aux niveaux institutionnel, systémique et sociétal, que les Musulmans constituent une menace accrue pour la sécurité.

Politique et directives sur le racisme et la discrimination raciale de la Commission ontarienne des droits de la personne de l’Ontario

Vous pouvez vous impliquer en posant les gestes suivants :

  1. Le gouvernement canadien doit condamner immédiatement et publiquement le décret du président des États-Unis, Donald Trump, qui révoque les visas des ressortissants musulmans de sept pays et interdit également l'entrée du territoire américain à l’ensemble des réfugiés.
  2. Le gouvernement canadien doit ouvrir immédiatement la frontière entre le Canada et les États-Unis. Cela comprend aussi l'abrogation de l'Accord sur les tiers pays sûrs qui interdit à la plupart des demandeurs d’asile en provenance des États-Unis de faire une demande d'asile au Canada. La suppression de la liste des pays d'origine désignés qui rend presque impossible aux citoyens des États-Unis et de 40 autres pays de demander l'asile au Canada.
  3. Le Canada doit éliminer les mesures d’exclusion racistes et islamophobes qui ciblent les Noirs, les migrants et les réfugiés à la frontière canadienne. Il faut également mettre fin à la détention arbitraire des migrants ainsi qu’aux expulsions qui sont déjà enchâssées dans le processus de demande d'asile et d'immigration. Le gouvernement fédéral doit créer un programme de régularisation des sans-papiers afin que toutes les personnes sans-papiers puissent vivre légalement au Canada avec leurs familles plutôt que dans la peur d’être expulsées en masse. Les travailleurs migrants au Canada doivent également avoir droit à un statut permanent et à une autorisation d'emploi ouverte. Le Canada doit abolir la procédure de demande de visa qui est punitive, chère et dont le taux de réussite est mauvais. Nous demandons l’instauration de véritables sanctuaires qui garantissent l'accès aux services et totalement indépendants des agents frontaliers canadiens et américains.
  4. Le Canada doit abolir toutes les lois fédérales qui ciblent les musulmans et les réfugiés noirs et de couleur, y compris les législations anti-terroristes telles que le projet de loi C-24, intitulé la Loi renforçant la citoyenneté canadienne, et la Loi antiterroriste du Canada, aussi connue sous le nom de projet de loi C-51.  Cliquez ici pour télécharger un excellent document : « Le projet de loi C51 : Un examen de la loi ».
  5. Appuyez des organismes tels que l'Association canadienne des libertés civiles qui lance une contestation au projet de loi C-51 fondée sur la Charte à la Cour supérieure de l'Ontario.
  6. Participez à la campagne sur les médias sociaux : #nomuslimbanTO