Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Mégafusion des hôpitaux de Scarborough et de la région de Durham... où est l'argent?

Oshawa/Ajax/Scarborough – Les hôpitaux de Scarborough et de la région de Durham ont peut-être reçu le feu vert pour la fusion, mais ils ne savent toujours où ils vont trouver l'argent pour le faire, nous dit le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario.

Mercredi dernier, Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, a émis une ordonnance d’intégration définitive qui permettra au site Centenary du Système de santé de la vallée de la Rouge de s’amalgamer avec l’Hôpital de Scarborough; de son côté, le site d’Ajax-Pickering sera absorbé par le Centre de santé Lakeridge. Le ministre a toutefois refusé de dire d’où viendraient les dizaines de millions de dollars nécessaires aux fusions.

L’argent manquant ne peut venir que de réductions au sein du personnel de première ligne, le personnel même qui fournit les soins directs aux patients, a déclaré Sara Labelle, présidente de la Division des professionnels hospitaliers du SEFPO.

« Aucun patient ne devrait avoir à souffrir des conséquences de cette fusion en perdant des services au sein de la communauté », a-t-elle ajouté. « Tandis que le ministre a pris des engagements fermes qui nous transportent loin de là où nous étions il y a seulement quelques semaines, le fait qu’il joue à l’autruche en refusant d’aborder la question de l’argent nécessaire à ces fusions nous inquiète »

Réagissant à l’indignation du public dans le cadre de rassemblements et assemblées publiques récents à travers la région, le ministre Hoskins a promis un peu d’argent de plus pour les hôpitaux locaux. La province restaurera l’unité de la santé mentale du site Ajax-Pickering, protégera les services d’urgence à Bowmanville et Port Perry et financera l’expansion de certains autres services.

« Il est temps que la province verse un peu d’argent à ces hôpitaux pour leur permettre d’avancer dans la planification et la prestation des services de soins de santé dont ces communautés croissantes ont besoin », a ajouté Madame Labelle. « Par exemple, le Centre de santé Lakeridge avait de l’argent de côté pour de nouveaux laboratoires à Oshawa, que l’on réclame désespérément depuis 15 à 20 ans. L’incertitude causée par ces fusions a contribué à mettre en veilleuse tous ces projets d’immobilisations. Il est temps de mettre fin à cette incertitude. »

« La chaleur monte pour le ministre en même temps que la pression du public augmente », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Nous continuerons de maintenir la pression sur ce gouvernement et nous demeurerons vigilants face aux coupures au sein du personnel et des services essentiels dont dépendent nos communautés. »

Les membres du SEFPO de la région voyageront par bus entiers jusqu’à Queen’s Park pour participer à une Journée de sensibilisation le lundi 28 novembre et communiquer leurs préoccupations directement aux décideurs.

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931; Sara Labelle 905-914-4037