Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Sept conseillers municipaux du Comté de Grey quittent la séance pour retarder le vote sur les soins de longue durée

En quittant l’assemblée du conseil jeudi dernier, sept conseillers municipaux du Comté de Grey ont réussi à retarder d’au moins deux semaines le vote final sur les plans du comté concernant les établissements de soins de longue durée, nous dit le Owen Sound Sun Times. Jeremy Thibodeau, de la campagne antiprivatisation « Ça nous appartient » du SEFPO, a déclaré que le report donne un peu plus de temps au syndicat pour encourager les résidents du Comté de Grey à faire pression auprès de leurs représentants municipaux qui ont voté en faveur du plan de fusion dans l’espoir qu’ils changent d’idée. « Ces deux prochaines semaines, nous continuerons de faire campagne, de faire des appels téléphoniques et de distribuer nos brochures et autres », a-t-il dit.