Skip to content
SEFPO Coalition des traveailleurs racialises

Pleins feux sur la santé mentale des Noirs

OPSEU Coalition des Travailleurs Racialises. Resilience, determination, representation
Facebook
Twitter
Email

Le premier lundi de mars marque la Journée de la santé mentale des Noirs. Il est important de comprendre la santé mentale sous l’optique de la santé des Noirs. Les communautés noires continuent d’enregistrer de mauvais résultats en matière de santé, victimes d’un accès limité aux services et d’un traitement inéquitable dans l’obtention des soins de santé.

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO, affirme qu’il ne fait aucun doute que le racisme et la discrimination anti-Noirs affectent les résultats de santé des membres de la communauté noire, lesquels sont encore aggravés par le stress supplémentaire de la pandémie.

« C’est pourquoi j’appuie énergiquement le travail des organismes communautaires spécialisés dans la santé mentale des Noirs, et je salue leurs efforts visant à faire en sorte que l’expérience globale d’une personne noire soit prise au sérieux par le système de santé et par la société dans son ensemble.  Nous devons applaudir leur détermination à utiliser cette journée pour sensibiliser les gens et comme de point de départ pour d’importants dialogues », a déclaré Thomas.

Les facteurs culturels, sociaux et personnels influent sur la capacité d’une personne à cerner les problèmes de santé mentale, à demander de l’aide et à recevoir un traitement.

« En reconnaissant la Journée de la santé mentale des Noirs, nous reconnaissons que les réalités sur le plan de la santé sont très différentes lorsqu’on prend en compte le facteur de la race. »

Le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eddy Almeida, affirme qu’il est impératif de saisir le message véhiculé par la Journée de la santé mentale des Noirs.

« Cette journée est importante parce qu’elle nous aide à comprendre que beaucoup de gens ne bénéficient pas du même accès à des services que d’autres tiennent pour acquis », a déclaré M. Almeida. « L’OPSEU/SEFPO réaffirme sa solidarité envers la communauté noire dans la lutte visant à éliminer les obstacles à l’accès aux meilleurs soins de santé possibles. »

« Victimes de discrimination et des conséquences des traumatismes qu’ils ont vécus, de nombreux membres de la communauté noire continuent de souffrir de problèmes de santé mentale en silence. Trop souvent, les Noirs passent entre les mailles du filet et leurs problèmes de santé ne sont pas pris au sérieux en raison de la couleur de leur peau. La Journée de la santé mentale des Noirs est une occasion pour nous de sensibiliser les gens, bien sûr, mais aussi de plaider en faveur de changements dans notre système de soins pour redresser ces inégalités », a déclaré Peter Thompson, président de la Coalition des travailleurs racialisés (CoTR) de l’OPSEU/SEFPO.

Pour plus d’information :

https://www.blackmentalhealthday.ca/

https://www.toronto.ca/community-people/get-involved/community/toronto-for-all/anti-black-racism-mental-health/