Skip to content
opseu_blood-services_copy_fr.jpg

Signez la pétition pour mettre fin à la privatisation de la collecte de sang

Avec Santé Canada et le gouvernement de la Saskatchewan près d’approuver la mise en place de cliniques de collecte de sang privées à but lucratif dans cette province, les Canadiens sont de nouveau invités à signer une pétition pour permettre de soulever la question controversée à la Chambre des communes.
 

{“fid”:”28408″,”view_mode”:”default”,”fields”:{“format”:”default”,”filename_field[en][0][value]”:”Why we need to ban paid plasma blood donations.”},”type”:”media”,”attributes”:{“alt”:”Why we need to ban paid plasma blood donations.”,”class”:”media-element file-default”}}
 

L’entreprise privée Canadian Plasma Ressources/Exa-Pharma fait également pression en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse pour y ouvrir des cliniques semblables. L’Ontario a interdit cette pratique en vertu de la Loi de 2014 sur le don de sang volontaire.

Selon la proposition de la Saskatchewan, les donneurs seraient payés pour donner du sang et du plasma. Les ventes à l’exportation seraient autorisées.

Signez la pétition ici.

« La décision de la Saskatchewan contribuerait à augmenter plutôt qu’à réduire les coûts, et ce, pour une raison bien simple : le fournisseur privé doit bâtir sa marge bénéficiaire », a déclaré Sean Allen, qui représente les membres du SEFPO à la Société canadienne du sang (SCS).

« Pire encore, en instaurant un marché de concurrence pour le sang et les produits sanguins, une telle mesure affecterait le bassin des donneurs de la SCS, qui compte sur la participation de donneurs volontaires. La SCS et Héma Québec ont déjà les installations et capacités de collecte du plasma; ajouter un tiers dans le mélange ne fait aucun sens. »

Le sang contaminé par le virus du VIH et de l'hépatite C, dans les années 1980, avait entraîné la pire des tragédies de santé publique de l’histoire du Canada, faisant plus de 1 000 morts. Ce désastre avait entraîné l’établissement d’une commission d’enquête pour expliquer comment le système d'approvisionnement en sang avait été contaminé et pour faire des recommandations au gouvernement fédéral.

Parmi les principales conclusions de l'étude, notons ce qui suit :

  • le sang est une ressource publique;
  • les donneurs ne doivent pas être payés;
  • le Canada doit parvenir à l’autosuffisance en ce qui concerne les produits sanguins;
  • l’accès aux produits sanguins doit être gratuit et universel; et
  • la sécurité du système de collecte et de distribution du sang est primordiale.

Les détracteurs disent aussi qu’en autorisant la mise en place de cliniques de collecte de sang privées, le Canada franchit une dangereuse étape en direction d’un système de collecte et de distribution du sang à deux niveaux dans le pays. Actuellement, seule la Société canadienne du sang est autorisée à recueillir du sang.

Signez la pétition aujourd’hui même pour interdire l’établissement de cliniques privées à but lucratif de collecte du sang et du plasma de la trempe de Canadian Plasma Ressources/Exa-Pharma.

Pour que la Chambre des communes puisse soulever la question, il faut recueillir cinq cent signatures.

Pour plus d'information :

Kat Lanteigne
647-272-7381
jimmydelaco@gmail.com