Solidarité avec les agriculteurs indiens en tête de la lutte pour la justice

OPSEU SEFPO flag
Facebook
Twitter
Email

Nous – avec l’ensemble du Conseil exécutif de l’OPSEU/SEFPO – sommes solidaires des agriculteurs indiens qui mènent l’une des plus importantes luttes de l’histoire.

En attisant les différences religieuses, ethniques, de classe, de caste et de genre, le gouvernement indien du Bharatiya Janata Party privilégie la stratégie visant à « diviser pour mieux régner ». Il a récemment adopté une série de nouvelles lois agricoles qui menacent l’environnement, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance de 250 millions d’agriculteurs.

Alors que les crises qui frappent les droits de la personne, l’éducation et la santé restent irrésolues, le gouvernement a adopté en septembre des lois agricoles qui ont poussé les agriculteurs à se soulever. Ils luttent pour sauver un mode de vie vital pour tout le pays et au-delà.

Ces nouvelles lois agricoles confortent la mainmise des grandes entreprises sur l’industrie alimentaire du pays.

Non seulement l’agriculture chimique est beaucoup plus coûteuse, mais elle réduit la fertilité des terres. Prisonniers d’un cercle vicieux, les agriculteurs sont contraints d’emprunter de plus en plus d’argent pour acheter toujours plus de produits chimiques afin d’accroître les rendements sur leurs terres qui sont de moins en moins fertiles.

Dans le même temps, les nouvelles lois privatisent le marché des céréales contrôlé par le gouvernement du pays, permettant aux sociétés alimentaires de faire baisser les prix.

Le taux de suicide des agriculteurs est actuellement plus élevé qu’il ne l’a été depuis des années. Mais au lieu de répondre aux appels des agriculteurs par la consultation et le soutien, le gouvernement choisit la force. Il a recours aux forces de sécurité pour arrêter les manifestants et briser les manifestations en fermant l’accès à Internet dans certaines régions.

Cette lutte ne concerne pas seulement l’Inde.

Nous dépendons tous de la nourriture. Nous dépendons tous des agriculteurs qui ont la passion et le savoir-faire pour cultiver de manière durable et responsable.

Cependant, selon les estimations, 70 pour cent de toutes les terres agricoles du monde sont aujourd’hui contrôlées par seulement un pour cent des propriétaires d’exploitations agricoles. Au Canada, les petits agriculteurs et les fermes familiales subissent depuis longtemps les répercussions des politiques gouvernementales de déréglementation et de privatisation. Durant la pandémie, la majeure partie de l’aide gouvernementale pour l’industrie a été accordée aux grands propriétaires d’exploitations agricoles.

Cette lutte aussi ne concerne pas seulement le monde agricole.

Nous devons tous nous opposer aux gouvernements qui font passer les profits avant les gens. Depuis longtemps, l’OPSEU/SEFPO manifeste sa solidarité et apporte son soutien aux travailleurs du monde entier qui luttent contre des forces oppressives comme l’apartheid, l’austérité et le fascisme.

Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être solidaires des agriculteurs indiens qui mènent la lutte contre la privatisation dans leur pays.

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO