Skip to content
ops_opseu_french_banner.jpg

Rassemblement des défenseurs des écoles provinciales et d’application à Queen's Park

Toronto – Les parents, les élèves et le personnel de cinq écoles provinciales et d’application se rassembleront sur la pelouse de l’Assemblée législative pour empêcher le gouvernement libéral de fermer leurs écoles.

Date : Jeudi 14 avril 2016
Heure : 12 h (midi)
Lieu : Entrée principale de l’Assemblée législative, Queen's Park, Toronto

Ce rassemblement tombe au milieu de la consultation sur l’avenir de ces écoles qui a été lancée par le ministère de l'Éducation. Les parents et les partisans estiment que cet exercice n’est qu’un prélude à la fermeture de ces écoles, qui accueillent des enfants sourds ou malentendants, aveugles ou ayant une basse vision, sourds et aveugles ou ayant des troubles d’apprentissage graves.

Pour preuve, ils font remarquer que la ministre de l'Éducation, Liz Sandals, a interrompu les processus d'admission dans ces écoles, tandis que les enseignants détachés sont retournés à leurs conseils scolaires d’origine. Près de 200 élèves attendent d'être admis.

Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, fera partie d’un groupe de personnes qui prendront la parole lors de ce rassemblement. Se joindront à lui, Andrea Horwath, la chef du Nouveau Parti démocratique, et Patrick Brown, le chef du Parti progressiste-conservateur, ainsi que d'autres députés et personnes qui représentent les parents des écoles pour les enfants sourds ou malentendants en Ontario.

« Nous avons reçu de nombreux témoignages d’élèves et de parents qui ont été profondément touchés par ces écoles », a déclaré Thomas. « Ils parlent de miracles – des miracles qui se sont produits grâce l’instruction que ces enfants ont reçu dans ces écoles et qu’ils ne peuvent tout simplement pas obtenir dans le système régulier. »

« Des centaines d’enfants dans le besoin attendent qu’on leur ouvre les portes de ces écoles. De plus, leurs parents ont dépensé des milliers de dollars pour les tests de diagnostic dans le cadre du processus d’inscription. Personne ne leur a dit qu’ils auraient mieux fait de dépenser 18 000 $ pour acheter une table au souper-bénéfice des libéraux. »

« Ces parents parlent au nom de leurs enfants et c’est parce qu’ils font confiance au processus démocratique qu’ils adressent leurs préoccupations directement aux décideurs politiques. Si le gouvernement refuse de procurer à ces enfants l'éducation dont ils ont besoin,  Kathleen Wynne et Liz Sandals devront vivre avec les conséquences à l’avenir. »

Renseignements : Brian Chang, responsable des campagnes par intérim, SEFPO
416 443-8888, poste 8719

Consultez la page d'index du Congrès.