Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les professionnels de la santé de St-Thomas sollicitent l’appui du public pour améliorer les soins et éviter une grève

St-Thomas – Face à de lourdes charges de travail et à des conditions de stress élevé qui menacent la qualité des soins offerts, les membres du SEFPO qui travaillent à Closing the Gap St-Thomas demandent l’appui du public tandis qu’ils essaient d’éviter un arrêt de travail.

Pour communiquer leur message, les membres tiendront un piquet d’information le mardi 22 mai à midi.

  • Quoi? Piquet d’information de la section locale 152 du SEFPO, devant les locaux de l’organisation Closing the Gap, 452 de la rue Talbot, à St-Thomas.
  • Quand? Le mardi 22 mai, de midi à 13 h
  • Pourquoi?  Rallier le soutien du public dans le cadre de leur campagne d’amélioration de la qualité des soins à St-Thomas

« Les personnes et familles qui vivent à St-Thomas méritent les mêmes soins de qualité élevée que les habitants des autres communautés de l’Ontario », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Toutefois, les propriétaires de l’organisme Closing the Gap, accordent  la priorité aux profits. »

« Ce n’est pas juste, et cela doit cesser. »

Les membres de la section locale 152 du SEFPO travaillant à Closing the Gap sont des professionnels de la santé. Même s’ils fournissent exactement les mêmes services que les professionnels de la santé de l’organisme Closing the Gap ailleurs dans la province, ils reçoivent 30 pour cent de moins en salaires et avantages sociaux, les obligeant à travailler de plus longues heures pour subvenir à leurs besoins et aux besoins de leur famille.

Leur contrat a expiré le 31 mars 2017, et les négociations sont désormais à une impasse. Si les propriétaires de Closing the Gap continuent de refuser de faire une offre équitable, les membres pourraient être en position légale de grève d’ici le début du mois de juin.

« Il est temps que la collectivité de St-Thomas exige les soins de santé qu’elle mérite », a déclaré Monsieur Thomas. « Il est temps que les propriétaires de Closing the Gap accordent la priorité aux gens plutôt qu’à leurs profits. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931