Skip to content
community-agencies-french_banner-sector-5.jpg

La menace de grève plane toujours pour les travailleurs des Settlement Assistance and Family Support Services, à Scarborough

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Scarborough –  Les travailleurs des Settlement Assistance and Family Support Services (SAFSS), qui font partie de la section locale 518 du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), se préparent à nouveau pour une éventuelle grève. Ils tiendront leur deuxième piquet d’information devant le bureau principal des SASFSS, où leur équipe de négociation continue de négocier un premier contrat avec leur employeur.

Date :     Lundi 17 octobre 2016
Heure :     14 h 45 – 16 h 30
Lieu :    À l’extérieur du bureau principal des SAFSS, 1200, Markham Rd, Toronto

Les pourparlers durent déjà depuis dix-huit mois, mais l'employeur a paralysé, à maintes reprises, les négociations. Les travailleurs ont tenu leur premier piquet d’information le 7 octobre dernier, juste avant l'échéance du premier délai grève qui était fixé à 00 h 01, le 8 octobre. Ce jour-là, les pourparlers s’étaient terminés par un accord des deux parties qui avaient décidé de prolonger l'échéance du délai de grève jusqu’au 18 octobre, à 00 h 01, et de revenir à la table de négociations le 17 octobre.

Les principaux enjeux de négociation sont le gel des salaires de huit ans, la suspension illégale par l’employeur des avantages sociaux durant un gel prévu par la loi interdisant toute modification au contrat de travail et la réduction des heures de travail.

Valentina Khoudiakova, la présidente de l'équipe de négociation de la section locale 518, reste optimiste quant à la conclusion d'un accord avant l'expiration du délai de grève. « Nos revendications sont faciles à satisfaire. Nous voulons un contrat équitable », a-t-elle indiqué.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, continue de soutenir les travailleurs de la section locale 518. « Ces travailleurs font preuve d'une ténacité à toute épreuve. Je sais qu'ils continueront jusqu’à l’obtention d’une convention collective équitable. »

Les membres du SEFPO qui travaillent pour les SAFSS procurent une variété de services aux nouveaux arrivants au pays, y compris des programmes d’acquisition langagière et de perfectionnement des compétences, des services d’établissement et de garde d'enfants.

Renseignements : Valentina Khoudiakova, 905 889-6512, ou Roz Gunn, agente des communications/par intérim, SEFPO, 416 708-7390