Skip to content
disability_opseu_french_banner.jpg

Soutenez le Projet de loi 180

Illustration of a ribbon made up of words related to death and injury with the caption "OPSEU Disability Rights Caucus, Day of Mourning, April 28"
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un message du Caucus des personnes handicapées du SEFPO sur le Jour de deuil national

Ce 28 avril marque le 25e anniversaire du Jour de deuil national, qui a été officiellement reconnu par le gouvernement fédéral du Canada en 1991. En ce Jour de deuil national, nous rendons hommage aux travailleurs qui ont été tués, blessés ou frappés de maladies à cause de leur travail et nous renouvelons notre engagement à assurer la sécurité de tous les travailleurs.

En ce jour, nos pensées vont vers Alexia Dallaire-Vincent, une travailleuse de 22 ans, qui a perdu la vie dans un accident de transport à la mine Holt de la minière St. Andrew Goldfield Ltd., au nord-est de Kirkland Lake, en mai 2015.  Il s’agissait du second accident mortel sur le site en moins d’un an.

Nous nous souvenons également de Jason Miller, qui est décédé après une explosion et un incendie sur le site de l’entreprise Veolia ES Canadian Industrial Services en octobre 2014, à Sarnia. Quatre autres travailleurs ont été blessés dans l'explosion.

Nous nous souvenons de tous les travailleurs qui ont perdu la vie l’année dernière des suites d’une maladie professionnelle.

Au Canada, environ trois travailleurs sont tués au travail ou décèdent chaque jour après avoir contracté une maladie professionnelle. Entre 2008 et 2013, il y a eu une augmentation de 36 pour cent des accidents mortels au travail. La plupart des décès en milieu de travail ne se produisent pas lors d’accidents spectaculaires, mais il s’agit souvent d’accidents ou incidents du travail évitables qui coûtent la vie à une personne à la fois. Les dangers en milieu de travail ne sont pas que des dangers physiques : nombre de travailleurs sont soumis à des risques psychosociaux, tels que l'insécurité d'emploi, l'intimidation, le harcèlement et la discrimination en milieu de travail. La plupart des décès, des blessures et des maladies professionnelles passent trop souvent inaperçus et ignorés de tous, à l’exception des collègues et des proches de la victime.

C’est pourquoi nous devons rendre hommage à celles et à ceux qui ont perdu la vie en raison de milieux de travail dangereux et insalubres. Afin de continuer la longue lutte qui a été menée par les organisations syndicales et d’autres intervenants, nous devons renouveler notre engagement à travailler pour favoriser des conditions de travail saines et sécuritaires. En souvenir des personnes qui ont perdu la vie, nous devons continuer notre travail pour prévenir les accidents et les blessures au travail sous toutes leurs formes. Tout en étant un hommage aux travailleurs blessés ou tués au travail, le Jour de deuil national est également un appel à protéger la vie.

Cette année, posez un geste et soutenez le Projet de loi 180 : la Loi proclamant un Jour de deuil pour les travailleurs.

Télécharger ici un exemple de lettre à envoyer à votre député provincial : Exemple de lettre à envoyer à votre député(e) provincial(e).pdf

Pour en savoir plus sur le Projet de loi 180.