Skip to content
news_notices_french.jpg

Appuyez nos membres des Services correctionnels!!

Un message de Roxanne Barnes, co-présidente du SEFPO, Comité patronal-syndical central, à tous les membres de la FPO

Chers amis,

Comme vous le savez peut-être, les membres du SEFPO au sein de l’Unité de négociation des Services correctionnels seront en position de grève ou de lockout légal dès minuit une dimanche 10 janvier. Tandis que l’équipe de négociation du SEFPO rencontrera l’employeur une fois de plus ce vendredi 8 janvier, l’éventualité d’un arrêt de travail est bien réelle.

Nos membres des Services correctionnels pourraient bien se trouver engagés dans le combat de leur vie. Si vous êtes membre de l’Unité de négociation unifiée, vous pouvez nous aider.

L’employeur se prépare à l’éventualité d’un arrêt de travail depuis des mois, étant même allé jusqu'à construire des logements pour permettre à des gestionnaires de vivre à l'intérieur des établissements correctionnels pour la durée d’une grève ou d’un lockout. L’employeur a également formé des travailleurs de remplacement, mieux connus sous le nom de briseurs de grève, pour accomplir le travail de nos membres pendant qu’ils font le piquet. Certains de ces briseurs de grève seront des gestionnaires de ministères qui n’ont rien à voir avec les services correctionnels.

Durant cette période critique, nous ne devons rien faire qui puisse aider des gestionnaires d’autres ministères à faire le travail de nos membres. C’est pourquoi je demande à tous les membres du SEFPO à la FPO de refuser tout poste intérimaire de gestion jusqu’à ce que la ronde de négociations actuelle soit terminée. Il est important que cet employeur comprenne que lorsque des membres du SEFPO prennent position, nous sommes solidaires et nous prenons tous et toutes position avec eux.

Enfin, si nos membres des Services correctionnels finissent sur le piquet de grève, nous vous demandons de les aider autant que vous pouvez. Comme on le dit fréquemment dans le monde syndical, « plus la ligne est longue et plus la grève est courte ».

Merci de l’intérêt que vous portez à cette situation critique et merci de votre collaboration.

Solidairement,

Roxanne Barnes
Co-présidente du SEFPO, Comité patronal-syndical central, Fonction publique de l'Ontario

Connexe : Page d’index Services correctionnels en état de crise

Distribution autorisée par Warren (Smokey) Thomas, président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario