Skip to content
SEFPO Pensions et prestations

Envoyez un message à OMERS : Protégez nos augmentations de pension!

OMERS logo
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Ils remettent ça!

À deux reprises durant les trois dernières années, nous, les participants au régime de retraite OMERS, avons combattu une « indexation conditionnelle » qui menaçait les augmentations de notre rente en fonction du coût de la vie.

Et nous revoici au même point. Cette fois, ils l’ont rebaptisée : « l’indexation à risque partagé. » Mais c’est à peu près la même chose qu’avant : le Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS cherche à se débarrasser de l’indexation garantie.

Ce qui se passe est très simple.

OMERS est un excellent régime de retraite. L’indexation est garantie à 100 pour cent, ce qui signifie que les participants retraités ont la garantie de recevoir chaque année des augmentations en fonction du coût de la vie.

En juin 2020, le Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS votera pour passer ou non de l’indexation garantie à l’« indexation à risque partagé ». Nos augmentations de rente ne seront maintenues que si les 2/3 du Conseil d’administration de la Société de promotion estiment que le régime est suffisamment en santé pour nous accorder une augmentation. Mais ils ont refusé de nous donner les raisons exactes qui entraîneraient l’annulation de nos augmentations. Et une fois qu’ils auront annulé nos augmentations, il faudra l’approbation des 2/3 de ce conseil – qui est composé de représentants des syndicats et des employeurs – pour rétablir nos augmentations en fonction du coût de la vie.

Il n’y a aucune raison de faire ça. Le régime est en santé. Il est financé à 97 pour cent et sur la bonne voie pour revenir à 100 pour cent du financement. Il dispose d’un actif de 109 milliards de dollars.

En fait, le régime est en si bonne santé que les membres du Conseil d’administration de la Société de promotion se sont accordé des augmentations substantielles cette année – tout en essayant de supprimer les augmentations garanties de notre rente.

Passez à l’action pour protéger votre pension!

Nous pouvons maintenant faire plusieurs choses pour protéger les augmentations de notre rente :

Écrivez au Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS pour exiger qu’ils maintiennent l’indexation garantie dans le régime.

Cliquez ici pour envoyer votre courriel maintenant!

Le 12 mai, participez à notre télétribune.

Prenez note de la date! Le président Warren (Smokey) Thomas animera deux télétribunes le mardi 12 mai pour partager de l’information, répondre à vos questions et lancer la mobilisation pour s’opposer à ce changement au régime de retraite OMERS. Vous pourrez participer à celle de 11 heures ou de 19 heures, selon ce qui vous convient le mieux.

En attendant, vous pouvez envoyer vos questions et commentaires au sujet de la télétribune du 12 mai à :  OMERStownhall@opseu.org.

Ce que nous avons fait jusqu’à présent.

Le président Thomas a écrit une lettre au Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS pour leur demander de reporter le vote et de le reporter de plusieurs mois après la fin de la crise du coronavirus, de sorte que les participants au régime OMERS puissent se focaliser sur la lutte contre la COVID-19 et disposer du temps nécessaire pour réfléchir à leur retraite plus tard. Mais le Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS insiste pour tenir leur vote en juin 2020.

Beaucoup d’entre nous sont déjà passés à l’action en envoyant des courriels, en assistant à l’AGA d’OMERS en webdiffusion le 8 avril dernier et en posant quelques questions difficiles au Conseil d’OMERS. Le président Thomas a également soumis une question à l’AGA : Ne serait-il pas préférable de reporter le vote jusqu’à un moment où les participants au régime OMERS disposeront du temps nécessaire pour lui consacrer toute leur attention? Le président du Conseil d’OMERS, Michael Rolland, a répondu sèchement : Non.

Monsieur Rolland a déclaré qu’ils « engageraient une communication numérique » avec nous dans les prochaines semaines et avant le vote de juin. Eh bien, s’ils veulent de l’engagement, nous allons leur en donner. Continuez à envoyer des courriels au Conseil d’administration de la Société de promotion d’OMERS. Demandez-leur de protéger vos augmentations de rente en votant pour maintenir l’indexation garantie.

Nous pouvons être fiers du travail que nous effectuons sur la ligne de front de la crise du coronavirus. Nous méritons chaque cent des augmentations de notre rente, aujourd’hui et demain. Protégeons notre régime de retraite ensemble.