Skip to content
lbed_opseu_french_banner.jpg

L'écho, numéro 61 - Décembre 2018

Take care. LCBO: Keep it Public
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Mot de la présidente

Depuis l’arrivée au pouvoir de Doug Ford et de ses acolytes conservateurs en juin dernier, nous avons traversé une période tumultueuse et il semble que l’avenir soit tout aussi incertain.

Durant la campagne électorale, Ford avait promis d’autoriser les dépanneurs, les grandes surfaces et encore plus les épiceries à vendre de la bière et du vin. Cela équivaut à une nouvelle privatisation partielle de la LCBO – une privatisation qui avait commencé avec les libéraux de Kathleen Wynne. On a, cependant, appris très peu de choses depuis l’élection.

Mais le SEFPO n’a certainement pas attendu une annonce officielle pour agir. Et nous avons accru la pression sur le gouvernement pour dénoncer toute expansion des ventes d’alcool dans le secteur privé. Nous disons au gouvernement et aux collectivités de toute la province que la vente d’alcool dans les dépanneurs pose une grave menace, en particulier lorsqu’il s’agit des personnes vulnérables et de nos enfants.

Et pendant que les coûts sociaux grimperont en flèche, les recettes publiques seront en chute libre puisque les profits se retrouveront dans des poches privées au lieu de servir à construire des écoles, des hôpitaux et des infrastructures.

Le gouvernement et les Ontariens devraient se souvenir que la LCBO contribue à financer les services publics à hauteur de quelque deux milliards de dollars par an. Vendre la LCBO à des intérêts privés équivaudrait à tuer la poule aux œufs d’or. Cet actif de grande valeur appartient au peuple et non pas à un gouvernement désireux d’enrichir encore un peu plus ses amis.

Mais votre syndicat a besoin de vous pour se faire entendre. Les travailleurs de première ligne doivent faire leur part pour empêcher toute privatisation de la LCBO, qu’elle soit partielle ou totale. Voici certaines choses que vous pouvez faire :

Tout d’abord, vous pouvez participer aux piquets d’information qui sont, et seront, organisés par les sections locales. Dites aux clients que la LCBO leur appartient ainsi qu’à chaque résident de l’Ontario et que ça ne devrait pas changer. Rappelez-leur que la LCBO joue un rôle primordial pour assurer la sécurité de nos jeunes et communautés. Et n’oubliez pas de leur rappeler de « prendre soin d’eux et de leur proches durant le temps des Fêtes ».

Deuxièmement, contactez votre député provincial ou députée provinciale à keepitpublic.ca. C’est facile! Cliquez simplement sur votre circonscription pour ouvrir un modèle de courriel prêt à envoyer. Tapez votre nom au bas du courriel et appuyez sur « Envoyer ». C’est tout!

À l’occasion du temps des Fêtes, nombre d’entre nous se réunissent avec leurs proches et amis autour d’un verre de vin. C’est une bonne occasion pour leur parler des menaces qui pèsent sur la LCBO et leur dire qu’il est de l’intérêt de tous de la garder publique.

Enfin, je me réjouis d’annoncer que notre nouvelle convention collective est enfin disponible. Elles seront livrées à tous les lieux de travail durant les deux prochaines semaines. Je vous remercie de votre patience.

Je tiens à souhaiter à chacune et à chacun d’entre vous de très joyeuses Fêtes de fin d’année en toute sécurité. Au plaisir de vous rencontrer en 2019!

En solidarité,

Denise Davis
Présidente de l’équipe de négociation de la LBED

Le président défend la LCBO et les travailleurs de la LBED lors d’une entrevue avec les médias

Warren (Smokey) Thomas veille à ce que le gouvernement entende bien le message : la LCBO appartient à tous les Ontariens et doit rester publique.

Il a martelé ce message lors d’une interview avec Toronto’s CP24 (all news Channel) le 7 décembre dernier.

Le président s’est dit préoccupé par le fait que Doug Ford puisse vendre la LCBO et/ou étendre la vente de vin et de bière dans les dépanneurs et les magasins à grande surface. « Franchement, chaque scandale touchant l’argent des contribuables concernait des privatisations dans cette province – tous les scandales sans exception », a fait remarquer le président Thomas.

Il a également souligné le fait qu’en raison d’un accord avec les trois grandes brasseries qui gèrent les magasins the Beer Store, les dépanneurs ne peuvent pas vendre de la bière jusqu’en 2025. En d’autres mots, une autre promesse faite, une autre promesse brisée de la part de Doug Ford.

Le président Thomas a ensuite mis l’accent sur le fait que la grande majorité des clients réservent un accueil chaleureux aux employés sur les piquets d’information – en dépit du temps vraiment froid. Il a comparé cela à un « chant interprété par un chœur ».

Le président Thomas a félicité les membres de la LBED pour leur extraordinaire travail et souligné le rôle primordial qu’ils jouent en matière de responsabilité sociale dans leurs communautés en contribuant à assurer la sécurité et à garder l’alcool hors de la portée des mineurs.

Le président a déclaré que la plupart des gens ne veulent pas de changements, citant un récent sondage Nanos qui montre que les Ontariens sont 12 plus susceptibles de choisir la LCBO qu’un magasin privé pour garder l’alcool hors de la portée des enfants.

« Le “C” de LCBO signifie “contrôle”, n’est-ce pas », a-t-il  rappelé aux téléspectateurs. « C’est pourquoi notre message a été bien reçu. »

Points pour aider à communiquer avec les clients et les médias

Nous comptons sur nos membres pour participer aux nombreux piquets d’information qui sont organisés aux quatre coins de la province. Étant donné l’énorme menace de privatisation que fait peser ce gouvernement, nous devons dire haut et fort que la LCBO a fait ses preuves et est très efficace pour faire aller de pair l’accès à l’alcool et la responsabilité sociale.

Et nous devons rappeler à chaque Ontarien que la LCBO leur appartient et que le gouvernement conservateur n’a reçu le mandat ni de la privatiser ni de la vendre.

Mais ce n’est pas toujours facile d’exprimer ce qu’on ressent et d’expliquer les choses qu’on défend – en particulier quand on est un peu nerveux et en plein froid. Ci-dessous vous trouverez quelques réponses cohérentes que vous pouvez lire avant de rejoindre vos collègues sur le piquet d’information. Plus vous les examinerez, plus il vous sera facile de parler et de faire passer votre message de manière convaincante.

Pourquoi tenez-vous ce piquet d’information en ce moment?

  • Nous luttons pour la survie même de la LCBO.
  • Autoriser des milliers dépanneurs à vendre de l’alcool mettra en péril tous les avantages que nous procure la LCBO :
  • La LCBO a fait ses preuves depuis longtemps dans nos collectivités.
  • La sécurité publique est notre priorité absolue. Nous refusons de vendre de l’alcool aux mineurs ainsi qu’aux personnes vulnérables.
  • Les gens sont au moins 12 fois plus susceptibles de choisir la LCBO qu’un magasin privé pour garder la bière et le vin hors de la portée des mineurs.
  • La LCBO génère également des profits qui contribuent à financer nos écoles, nos hôpitaux et nos autres services publics. La LCBO est sans pareille pour faire aller de pair les profits et la sécurité publique – c’est ce qu’elle fait le mieux!

Pourquoi l’expansion de la vente d’alcool dans les magasins privés mettrait-elle en péril les avantages que nous procure la LCBO ?

  • Les détaillants privés représentent un puissant groupe de pression. Ils exerceront des pressions pour obtenir une plus grande part des profits provenant de la vente d’alcool, ce qui réduira d’autant la part que reçoit le gouvernement pour payer les services publics essentiels.
  • Une fois que davantage de magasins privés seront autorisés à vendre de l’alcool, la LCBO subira une énorme pression pour fermer des succursales du fait que les magasins privés ne voudront pas de concurrence. Tout ce qu’ils veulent, c’est faire des profits – la sécurité des enfants est le dernier de leur souci. En Saskatchewan, la moitié des succursales ont été fermées et remplacées par des magasins privés en 2016-2017.

Est-ce que vous ne défendez pas seulement votre emploi?

  • Les emplois décents sont l’affaire de tous.
  • Actuellement, la plupart des travailleurs de la LCBO ont dû mal à gagner suffisamment d’argent pour joindre les deux bouts. La majorité d’entre eux sont des employés occasionnels qui ont des horaires de travail précaires.
  • À l’instar de tous les Ontariens, nos membres sont inquiets pour leur emploi, mais ils ont également à cœur de veiller à la sécurité de nos enfants et communautés.

Les gens ne veulent-ils pas plus de commodité?

  • Il y a toutes sortes de façons novatrices d’offrir plus de commodité aux clients.
  • La capacité de la LCBO est sans limite et rien, à l’exception du manque de vision du gouvernement, ne nous empêche de la faire fructifier. En fait, nos heures d’ouverture ont déjà été prolongées, de 9 h et 23 h, sept jours par semaine, pour offrir plus de commodités aux Ontariens dans les succursales.
  • En que travailleurs de première ligne, nous avons des idées. En fait, nous avons appuyé les points de vente de la LCBO qui auraient contribué à améliorer la commodité, tout en les gardant publics afin d’assurer la sécurité de nos enfants. (En 2013, le SEFPO a soutenu la vision du gouvernement d’ouvrir des points de vente « express » de la LCBO dans les épiceries et de nouvelles boutiques spécialisées dans la vente de vins d’appellation VQA Ontario.)

Que demandez-vous aux gens de faire?

  • Nous demandons aux gens de visiter keepitpublic.ca et d’envoyer un courriel à leur député provincial.
  • La LCBO dispose d’un modèle éprouvé, efficace et qui a fait ses preuves. Gardons-la publique et gardons nos jeunes et communautés en sécurité!

Si vous trouvez que ça fait beaucoup de choses à se souvenir, vous pouvez toujours utiliser la méthode de mémorisation des Notes Cole!

  • Les gens font confiance à la LCBO parce que nous avons fait nos preuves.
  • Grâce à notre engagement professionnel, nous faisons aller de pair les profits et la sécurité publique.
  • Nous refusons de vendre de l’alcool aux mineurs.
  • C’est la raison pour laquelle les gens sont au moins 12 fois plus susceptibles de choisir la LCBO qu’un magasin privé pour garder la bière et le vin hors de la portée des mineurs.
  • De plus, en magasinant dans les succursales de la LCBO, vous redonnez à votre communauté.
  • Les bénéfices que génère la LCBO permettent de financer nos écoles, nos hôpitaux et nos autres services publics.
  • Merci de magasiner à la LCBO et de redonner à votre communauté.
  • En ce temps des Fêtes, prenez soin de vous et de vos proches!

Consultez notre galerie-photos des piquetages d’information!

Nous y publions des photos des piquets d’information qui ont été organisés dans les collectivités partout en Ontario et que nous ont envoyées nos membres. Cliquez ici pour accéder à notre galerie-photos.

Prenez des photos de bonne qualité de votre piquet d’information et envoyez-les à thumphries@opseu.org. Nous les ajouterons à la galerie au fur et à mesure. N’oubliez pas de mentionner votre section locale et le lieu où les photos ont été prises.