Skip to content
news_announcements_french.jpg

La joie de l’Aïd el-Fitr éclipse la pandémie

eid mubarak greeting card
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À partir du 23 mai au soir et souvent les jours suivants, les musulmans de l’Ontario célèbreront la joyeuse fête d’Aïd el-Fitr, connue comme la « fête de la rupture du jeûne », parce qu’elle met un terme au mois du jeûne du ramadan.

L’Aïd el-Fitr est une fête importante pour les musulmans. Comme pour le Ramadan, l’Aïd el-Fitr met l’accent sur l’aide aux plus pauvres, de sorte qu’on fait un don en argent – « le zakat » – pour aider les personnes dans le besoin avant de réciter la prière de l’Aïd, dans une mosquée ou à l’extérieur.

À cause de la COVID-19, les communautés musulmanes de l’Ontario devront bien sûr prendre certaines précautions. Il sera impossible de se rendre dans les mosquées pour la prière de l’Aïd et les réunions de familles seront plus restreintes. Mais si la pandémie tente de jeter une ombre sur les célébrations, elle n’empêchera pas les fidèles qui célèbrent cette fête de ressentir des sentiments de dévouement et de reconnaissance au plus profond de leur cœur.

Nous remercions nos membres musulmans qui sont en première ligne et qui ont jeûné de l’aube au crépuscule tout en menant de front des quarts de travail stressants et éprouvants, des tâches ménagères et l’école à la maison avec leurs enfants. Votre engagement envers la foi et la famille est une source une d’inspiration.

En cette période de pandémie où nous attendons tous des jours meilleurs, nous vous souhaitons un très joyeux Aïd Mubarak!

En toute solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO