Communiqués bannière

« Il est temps de passer de la parole aux actes », nous dit le président Thomas

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas speaks to reporters at Queen's Park.
Facebook
Twitter
Email

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a des doutes en ce qui concerne le discours du trône, lequel offrait un aperçu des priorités du gouvernement libéral à l'aube des élections du 7 juin prochain.

Sous la bannière d’un « temps de prendre soin » (time for care), le discours était axé sur le thème de la refonte du système; y compris sur les améliorations nécessaires au niveau des soins de santé, de la santé mentale et des toxicomanies, et de l’accès à des services de garde d'enfants plus abordables et à l’éducation postsecondaire. Mais selon Monsieur Thomas, ce message arrive un peu tard.

« Ça fait quinze ans que nous vivons l’austérité et les coupures », a-t-il dit. « Et c’est plus près de 25 ans si on inclut l’ère des conservateurs. Pendant tout ce temps, nos services publics ont gravement manqué de fonds et de personnel. Ainsi, même si ça fait du bien d’entendre le gouvernement dire qu’il se préoccupe de ce qui se passe, il est désormais temps qu’il passe à l'action. »

Monsieur Thomas dit que c’est exactement ce qu’il recherchera dans le budget provincial du 28 mars prochain.

« Tandis que le discours prononcé aujourd’hui permet d’espérer, peu de détails ont été révélés », nous dit encore Monsieur Thomas. « Le véritable test de la sincérité de ce gouvernement à reconstruire la fonction publique viendra mercredi de la semaine prochaine. Nous verrons alors à quel point il est engagé à passer à l’action. Nous verrons aussi s’il est vraiment prêt à laisser tomber certains projets de privatisation coûteux. »

Monsieur Thomas a fait remarquer que les gouvernements du dernier quart de siècle ont déchiré les services publics ontariens et qu’il est temps de passer de la parole aux actes.

« On a réduit à néant 25 années de travail. Il est temps de reconstruire », a dit Monsieur Thomas.

Quand on lui a posé des questions sur sa stratégie à l'approche des élections provinciales, Monsieur Thomas a réaffirmé que la plus grande priorité des Ontariens devait être d’aller voter.

« Au SEFPO, notre objectif est de communiquer l’information à nos quelque 150 000 membres, afin qu’ils puissent prendre une décision éclairée aux urnes », a déclaré Monsieur Thomas. « Nos membres savent que les services publics sont la pierre angulaire de nos communautés, et de notre province. Nous encourageons tous les partis politiques à s’engager à investir dans les services publics pour permettre aux Ontariens d’aller de l’avant. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931