Skip to content
equity_opseu_french_banner.jpg

« La voix de cette femme, c'est notre voix à tous », a-t-on entendu dans la Région 3

Rising from the ashes of violence: Region 3 Equity Conference
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

« Tant qu’il y aura une femme, tant qu’il y aura un enfant, vous vous enfoncerez. Je vous le promets », déclare une femme syrienne entourée d’hommes dans une vidéo filmée lors d’une manifestation récente en Syrie. 

Alors que des démagogues se retrouvent au pouvoir à travers le monde, notamment aux États-Unis et en Ontario, la voix des femmes est plus importante que jamais. Leur agenda politique empreint de misogynie considère les femmes comme une menace et ils n’hésitent pas à recourir à la violence pour étouffer la voix des femmes. C’est dans ce contexte que des femmes, et quelques hommes de bonne volonté, s’étaient réunis du 14 au 16 septembre au Centre de villégiature Fern, à Ramara, pour assister à la Conférence sur l’équité de la Région 3. Le thème de la conférence était « Renaître des cendres de la violence : une conversation avec des femmes pour des femmes. »

La conférence s’est ouverte le vendredi soir par le mot de bienvenue et le discours thème de la vice-présidente régionale (Région 3), Sara Labelle, qui a souligné le fait qu’il est temps que les femmes s’imposent et prennent la place qui leur revient en tant que chefs de file dans leurs communautés. Les ateliers du samedi ont porté sur la violence familiale et la traite sexuelle des femmes et des filles, où il a été souligné que les femmes et filles autochtones figurent parmi les populations les plus vulnérables à cette exploitation. Le dimanche matin, les participants à la conférence ont fait face à la réalité des femmes autochtones disparues et assassinées.  Pour clôturer la conférence, des membres des Chippewas de la Première Nation de Rama ont tenu une cérémonie de l’eau au bord du lac Couchiching.  Au cours de la cérémonie, on a reconnu le rôle des femmes en tant que gardiennes de l’eau, la source de la vie, et rendu hommage aux femmes autochtones disparues et assassinées.

region_3_conference_photo.jpg

Sara Labelle, la vice-présidente de la Région 3, a souhaité la bienvenue à tous les participants et participantes à la conférence. « Nous avons célébré et mis en lumière la voix et la vie de toutes les femmes durant cette fin de semaine et nous continuerons jusqu’à ce qu’elles soient reconnues et respectées à tous les niveaux de responsabilité. »

Sara Labelle a remercié les représentantes de l’équité de la Région 3 pour leur contribution à la conférence, en particulier les animatrices Cristine Rego, une membre autochtone de la section locale 352, et Bonnie Eddy, représentante du Comité provincial des femmes de la Région 3. Ron LePage, qui tisse des liens avec la communauté autochtone locale, figurait également sur le comité de planification. La conférence était organisée avec le soutien du personnel de l’Unité de l’équité du SEFPO.

Le président Warren (Smokey) Thomas a félicité les participants pour le succès de la conférence et remercié Tracy Vyfschaft et Janel Perron, toutes deux membres du Conseil exécutif, pour leur appui et participation.