Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Thomas élu par acclamation président du SEFPO

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

TORONTO – Warren (Smokey) Thomas a été élu sans opposition ce jeudi pour un cinquième mandat à titre de président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario. Le premier vice-président/trésorier Eduardo (Eddy) Almeida a également été élu par acclamation; il en est lui à son troisième mandat.

S'adressant à quelque 1 600 délégués et autres participants dans le cadre du congrès annuel du syndicat, à Toronto, Thomas s'en est pris au gouvernement libéral de la première ministre Kathleen Wynne, réfutant son dévouement à la privatisation.

L'opposition populaire à la vente d'Hydro One ne cesse de croître, a-t-il dit. « Les politiciens n'écoutent plus les bureaucrates. La rue Bay dirige le gouvernement. La démocratie est réduite à néant. »

Il a dit aux délégués que le syndicat s'apprêtait à lancer sa plus grande campagne de défense des services publics contre une privatisation coûteuse et génératrice de gaspillage.

«  Saurons-nous relever le défi? Oui! Sommes-nous en mesure de les battre? Oui! Quiconque s'attaque aux travailleurs, où que ce soit, se heurte au SEFPO », a-t-il ajouté. « Nous sommes tous concernés; agissons ensemble. »

Tôt jeudi matin, Andrea Horwath, chef du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario, a parlé des solides liens que son parti a noué avec le syndicat.

Elle a déclaré que le SEFPO avait fait un excellent travail de sensibilisation au sujet de l'impact de la privatisation sur les services publics.

La privatisation aide un réseau efficace d'amis du gouvernement, mais elle n'offre pas une valeur optimale aux dollars dépensés, a-t-elle dit. « Il aurait mieux valu de dépenser les 8 milliards de dollars gaspillés en partenariats public-privé (P3) sur les techniciens ambulanciers, les employés des collèges, les Sociétés d'aide à l'enfance, les travailleurs des services aux personnes atteintes d'un handicap de développement, les services à l'enfance et à la famille, les services de santé mentale, les soins de longue durée et des conditions plus sûres dans les établissements correctionnels tant pour les travailleurs que pour les détenus. »

Elle a ajouté que le public n'appuie pas le programme de privatisation de Wynne.

Pour plus d'information :

Warren (Smokey) Thomas (cell.) : 613-329-1931

Katie FitzRandolph, Division des communications du SEFPO, 506-478-8045