Skip to content

Le président Thomas demande au NPD de supprimer un message sur les magasins privés de la LCBO

Warren (Smokey) Thomas in a blue suit standing at a podiu
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Dans une lettre en date du 3 juillet adressée à la chef de l’opposition officielle Andrea Horwath, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, demande à la députée néo-démocrate France Gélinas de retirer un message Facebook exhortant les entreprises à faire une demande pour ouvrir des « comptoirs express » privés de la LCBO.

« J’ai été très déçu de voir une membre de votre parti – rien de moins que la porte-parole de l’opposition (Soins de santé) et vice-présidente du Comité permanent des comptes publics – promouvoir sur les médias sociaux l’expansion de la privatisation de la LCBO et de son programme totalement inadapté des “comptoirs express” », a écrit le président Thomas dans la lettre.

« France Gélinas, qui est une excellente représentante de la population de Nickel Belt, devrait savoir mieux que quiconque qu’elle ne doit pas aider la LCBO et le gouvernement Ford à systématiser et à élargir la privatisation des “comptoirs express” de la LCBO. »

« Je demande à Madame Gélinas de supprimer tous ses messages dans les médias sociaux qui font la promotion des magasins privés de vente d’alcool et de commencer à travailler avec nous et la population de sa communauté pour étendre le réseau de points de vente publics de la LCBO dans toute sa circonscription et dans toute la province. »

Ci-dessous le texte intégral de la lettre :

Le 3 juillet 2020

Madame Andrea Horwath, chef de l’opposition officielle
Salle 381, édifice principal de l’Assemblée législative, Queen’s Park
 Toronto (ONTARIO) M7A 1A8
ahorwath-qp@ndp.on.ca

Chère Andrea,

Comme nous le savons tous les deux, le NPD a une longue et fière tradition de lutte contre la privatisation tout en luttant pour défendre des services publics de grande qualité, la sécurité communautaire et les droits des travailleurs.

J’ai été très déçu de voir une membre de votre parti – rien de moins que la porte-parole de l’opposition (Soins de santé) et vice-présidente du Comité permanent des comptes publics – promouvoir sur les médias sociaux l’expansion de la privatisation de la LCBO et de son programme totalement inadapté des comptoirs express.

France Gélinas, qui est une excellente représentante de la population de Nickel Bel, devrait savoir mieux que quiconque qu’elle ne doit pas aider la LCBO et le gouvernement Ford à systématiser et à élargir la privatisation « des comptoirs express » de la LCBO.

Du point de vue de la santé publique et des comptes publics, ce programme est un désastre.

En ce qui concerne la santé, les données ne peuvent pas être plus claires : la privatisation de la vente d’alcool se traduit par une hausse de la consommation et une consommation plus importante se traduit par plus de souffrances. Selon le Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies, la consommation d’alcool coûte plus de cinq milliards de dollars par année à la province.

En ce qui concerne les comptes publics, les preuves sont également claires : la privatisation de l’alcool prive la province des ressources dont elle a besoin pour investir dans des infrastructures et des services publics de qualité.

La LCBO verse un dividende annuel de plus de deux milliards de dollars à la province. Pourquoi se priverait-elle de ce revenu en permettant à des entreprises de prendre une partie des bénéfices?

Je demande à Madame Gélinas de supprimer tous ses messages dans les médias sociaux qui font la promotion des magasins privés de vente d’alcool et de commencer à travailler avec nous et la population de sa communauté pour étendre le réseau de points de vente publics de la LCBO dans toute sa circonscription et dans toute la province.

Je vous prie d’agréer, chère Andrea, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario

c.c. Mme France Gélinas