Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

La privatisation des soins de longue durée pue, nous dit le président Thomas

We Own It
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Plus d'une douzaine d'anciens conseillers du comté de Grey ont écrit une lettre ouverte le 2 août dernier critiquant le conseil actuel du comté de Grey pour son vote en faveur de la privatisation des soins de longue durée. « Ça sent mauvais », ont-ils dit. Et selon 98 The Beach, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, aurait parlé de « l’odeur infecte de la privatisation ».

Connexe : Le SEFPO dans les nouvelles