Skip to content
news_announcements_french.jpg

Thomas demande à rencontrer le ministre Hoskins pour résoudre le conflit avec CarePartners

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a officiellement demandé à rencontrer le Dr Eric Hoskins, le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, pour discuter de la conduite inadmissible de l'employeur CarePartners. Lors de la manifestation de dimanche, à Kitchener, Thomas a déclaré qu'il contacterait directement le ministre pour l'informer des préoccupations des membres de la section locale 294.  Comme il l'écrit dans sa lettre au ministre :  « Ce conflit vous concerne. »

Voici le texte intégral de la lettre :

Le 7 juillet 2015

Monsieur le Ministre,

Permettez-moi par la présente de vous informer de la conduite inadmissible de CarePartners, un organisme de soins à domicile qui a un contrat avec le CASC de Hamilton Niagara Haldimand Brant.  Je vous demande de faire votre travail de ministre et d'intervenir dans le conflit de travail entre CarePartners et ses employées afin de veiller à ce que le personnel soignant soit payé correctement et à ce que les patients reçoivent les soins qu'ils méritent.  Le SEFPO estime que le système de soins de santé devrait faire passer les patients avant les profits. Je vous demande respectueusement de vous rencontrer dès que possible afin de discuter d'un règlement approprié à ce conflit.

Les membres de la section locale 294 du SEFPO sont en grève depuis plus de 12 semaines et leurs revendications contractuelles sont tout à fait légitimes.  Les soignantes sont actuellement payées à la visite plutôt qu'à l'heure.  Elles n'ont droit à aucun congé de maladie ou à aucune compensation pour les heures supplémentaires. C'est une manière déplorable de traiter un personnel soignant qui effectue un travail vital pour la communauté.  Le taux de roulement du personnel de l'organisme est déjà très élevé et a une incidence directe sur la santé et le bien-être des patients.

La section locale 294 exige que la propriétaire de CarePartners, Linda Knight, négocie de bonne foi, accorde aux travailleuses la convention collective qu'elles méritent et s'assure que les patients reçoivent les soins de qualité optimale dont ils ont besoin.

« Ce conflit vous concerne. »  Ces travailleuses sont rémunérées avec l'argent des contribuables de l'Ontario.  L'argent que le gouvernement reçoit des contribuables devrait être utilisé pour financer les soins aux patients, mais certainement pas pour enrichir les comptes bancaires de propriétaires d'organismes privés qui procurent des soins de santé.  Je vous demande respectueusement de prendre toutes les mesures nécessaires afin de veiller à ce que l'argent soit dépensé à bon escient et de mettre un terme à ce conflit.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO