Skip to content
news_press_releases_french.jpg

M. Thomas aux députés conservateurs : Êtes-vous pour le peuple ou pour les « amis de M. Ford »?

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Suite aux allégations comme quoi Doug Ford et ses conseillers supérieurs profitent d’activités de pression potentiellement « illégales », le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, demande aux députés conservateurs d’adopter une position de principe au nom de leurs électeurs.

« Je sais qu’il y a beaucoup de députés honnêtes et décents chez les Conservateurs. Et il est temps pour eux de choisir leur camp », a dit M. Thomas. « Êtes-vous du côté du peuple de l’Ontario ou plutôt du côté des amis de M. Ford?

« Si vous êtes du côté du peuple, vous avez l’obligation de dire à M. Ford que vous ne pouvez pas rester dans le caucus conservateur tant qu’il ne s’en retire pas lui-même et n’autorise pas une enquête policière indépendante »», a déclaré M. Thomas. « Si vous êtes du côté des amis de M. Ford, alors bonne chance aux prochaines élections. Ça m’étonnerait que les électeurs oublient votre traîtrise. »

Moins d’un an après avoir été élu, le gouvernement Ford a déjà amassé une montagne de promesses rompues.

« Quand il était chef par intérim du Parti conservateur, Vic Fedeli avait promis de se débarrasser de la pourriture dans le parti, mais nous savons désormais que ce gouvernement est le plus pourri de toute l’histoire de l’Ontario », a déclaré M. Thomas.

Selon Eduardo (Eddy) Almeida, le premier vice-président/trésorier du SEFPO, les Ontariens perdent rapidement confiance.

« Monsieur Ford tient un double discours », a déclaré M. Almeida. « On ne peut pas croire à un seul mot qu’il dise. »

Monsieur Thomas a dit que tandis que le premier ministre et ses acolytes coupent au niveau des travailleurs de première ligne et des services dont dépend le peuple, ils remplissent les poches de leurs amis et donateurs.

« Tout a commencé avec sa virevolte sur la vente du cannabis, rompant sa promesse de la garder publique », a encore dit M. Thomas. « Un geste qui a rendu les initiés conservateurs plus riches que jamais. »

« Et maintenant, il remplit chaque conseil gouvernemental et d’organisme qu’il peut avec des donateurs et des valets de parti sans qualifications », a déclaré M. Thomas. « Et pour remuer le couteau dans la plaie, il leur accorde même d’énormes augmentations. »

« Je sais de conversations privées que j’ai eues que cette corruption flagrante dégoûte un bon nombre des députés conservateurs. Il est temps qu’ils prennent position pour eux-mêmes, pour leurs électeurs et pour leurs valeurs. »

« Si un nombre suffisant de conservateurs défendent leurs principes, M. Ford pourrait se retrouver avec un gouvernement minoritaire à l’assemblée législative et nous pourrions peut-être alors exiger qu’on nous rende des comptes. »

Pour plus d’information :
Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931